Jump to content
Forum All Steroids

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/14/2012 in all areas

  1. 14 points
    En effet je constate de plus en plus (comme l'avaient dit certains du forum ici même) qu'un bon nombre de pousseurs avec un physique plutôt correcte se revendiquent "naturels" au point même de cracher sur ceux qui prennent des produits (alors qu'eux même ont ou vont franchir ce pas)... Merde alors !!! il y en a marre !!! j'en connais perso de noms dans mon secteur, mon département (que je ne citerais pas) !!! Et croyez moi qui si j'entend ces gars un jour me dire en face tout cela, ils auront gros à perdre... Déjà je les discréditerais auprès de ces jeunes qui les voient comme des exemple... Biensûr je peux comprendre qu'ils n'aient pas envie de se faire un jour montrer du doigt !!! Mais dans ce cas là arrêtez de continuer à poster sur des forums ventant le "naturel" !!!!! et pareil pour facebook en créant des pages dans le seul but de briller aux yeux des autres... Et en revendiquant encore que vous n'avez jamais rien touché de dopant !!! C'est un peu la reflexion que j'ai fait à un bikers (harley) qui crachait sur les japonaises... Il avait lui même comme beaucoup commencé sur une japonnaise... On a tous ici été naturel, on en a tous été fière... Mais aujourd hui soyons humbles et n'ayont pas d'assumer que l'on est passé par les produits !!!(sans pour autant crier sur les toits) Désolé mais la j'ai un peu les nerfs (et pourtant je ne suis pas en cure depuis déjà quelque temps)... A ma salle un mec lui vraiment naturel m'a posé la question à propos des produits dopants, et je lui ai répondu qu'à un moment je suis forcément passé par là... Et l'autre question qui a suivi forcément fût : "mais là tu en prends?"... Ma réponse fût : "non, mais j'en reprendrais je pense"... (le mec m'a remercié pour ma franchise car il a vu d'autres lui mentir et forcément, il n'a pas du tout aimé...) Quoi de plus honnête sans pour autant rentrer dans les détails biensûr... Bref, je peux comprendre la discrétion mais pas l'hypocrisie, et encore moin ceux qui crachent dans la soupe... Ou encore ceux qui critiquent (les dopés) et qui un jour viennent te voir pour te demander si tu peux pas les aider ... Ces gars là je leur dit M.... !!! .........."Je ne sais si certains vont réagir ou témoigner de leurs expériences mais en tous cas Y EN A MARRE !!!!".......... PS : Si je sais (pas au hasard) que ces gars là prennent des produits ou en ont pris, c est simplement parce que j'ai des amis qui s'entrainent dans d'autres salles et qui se sont fait abordés par ces personnes... Pour avoir leurs sources !!!... Mais aussi parce que certains de ces gars sont sur tel ou tel forum (ou facebook) et ventent leurs exploits "au naturel" alors qu'ils postent leurs cures ailleur sur le net... Bref...
  2. 12 points
    Si vous êtes nouveau veuillez copier/coller cette trame de présentation afin qu'un minimum d'infos sur vous soit disponible afin que nous puissions répondre à d'éventuelles questions de votre part, les présentations seront closent le jour même pour éviter un cumul de messages bidons à propos des nouveaux inscrits. Et ne m'envoyez pas votre présentation avec la trame par message privé comme certains m'ont fais ! merci Merci le Staff ! Prénom : Département ( numéro ) : Age : Poids : Taille : Depuis combien d'années êtes-vous intéressé par la musculation/fitness? : Exercices favoris ? : Objectifs que vous aimeriez atteindre ? : Hobbies / Passion ? : Comment avez-vous entendu parler de ce forum et qu'attendez-vous de celui ci ? (google , connaissance) : Pathologies, Maladies, Traitements pouvant interférer avec aas/nutrition/entrainement) : Avez-vous déjà utilisé des anabolisants ou voulez vous le faire ? Si oui précisez : Je déclare avoir lu le règlement et je m'engage à le respecter Merci a vous et bienvenue sur le forum
  3. 11 points
    Big™

    PCT / RELANCE Tout savoir !

    Relance aussi appelée PCT (Post Cycle Therapy) . A quoi sert-elle? Simplement à rétablir l'axe HPTA (Hypothalamic Pituitary Testicular Axis) et aussi à essayer des garder nos gains pendant une cure. Différents protocoles : Le SERM (Selective Estrogen Receptor Modulation) Le protocole classique de 22 jours (peut être celui qui circule le plus sur le net) Clomid + Nolvadex (tamoxifen citrate) : Jour 1 : 300mg + 40mg Nolva Jour 2 à 11 : 100mg + 20mg Nolva Jour 12 à 22 : 50mg + 20mg Nolva Autres : Autre protocole répandu: Jour1 : 300mg clomid Jour 2 à 14 : 100mg clomid Jour 15 à 35 : 20mg de nolva Protocole au Torémifene Citrate: Day 1-3 : 100mg soit 1.6ml pour les produits liquides dosés à 60mg/ml Day 3-10 : 80mg soit 1.3ml pour les produits liquides dosés à 60mg/ml Day 10-20 : 60mg soit 1ml Ou certaines personnes relance sur 3 semaines avec juste 60mg/jour LH Replacement Therapy H.C.G Hormone gonadotrophine chorionique! Pendant un cycle? après le cycle? dosage? etc... 250ui 2 fois par semaine, pendant la cure et ce à partir de de la semaine 3 et jusqu'à la fin de la cure avant début de la PCT. Ou 1500ui tous les 4 ou 5 jours de suite après la cure, pendant 2 ou 3 semaines puis on enchaine avec la PCT classique. Quand démarrer la relance ? Il faut prendre en compte les demi-vies des produits afin de commencer le protocole en temps en en heure. En exemple on prendra une cure testo enanthate/boldo : la PCT commencera 21 jours après la fin des injections. Pourquoi? Car la demi vie de la testo est de 14 jours à peu près mais celle de la boldo est de 21 jours donc... ( CF voir le post sur la vie active des steroids )
  4. 11 points
    Généralités sur les Stéroïdes anabolisants La base : C’est avec le cholestérol que votre organisme fabrique de la testostérone. Tous les stéroïdes synthétiques sont des dérivés du cholestérol. Ils sont étudiés pour rester longtemps dans l’organisme, contrairement a la testostérone naturelle qui circule dans votre corps et qui cesse d’agir après une courte vie de 3 heures. Les stéroïdes ont un effet qui se prolonge variablement de 48h pour du Stanozolol a 3 semaines pour de la Nandrolone décanoate. Composante anabolisante et androgène : Un ratio effet anabolisant/androgène caractérise chaque produit. Le but de la recherche médicale c’est d’obtenir le plus d’effet anabolisant et le moins d’effet androgène. Le but de l’athlète dopé c’est d’améliorer sa performance en préservant sa santé le plus possible. L’effet Anabolisant Il permet de retenir l’azote dans les cellules musculaires et fait gonfler celles ci par l’assimilation accélérée de protéines, à condition que vous absorbiez assez de calories.(elle ne les multiplie pas cf. un prochain article sur l’hormone de croissance) Donc grâce a l’effet anabolisant vos muscles congestionnent plus. La rétention d’azote favorise la régénération des tissus musculaires, les renforcent plus rapidement et empêche votre organisme de brûler des tissus musculaires lorsque vous ne mangez pas assez. Il fait baisser le cortisol, hormone du stress et vous procure une sensation de bien être. L’effet androgène Stimule la moelle épinière ce qui conduit à une polyglobulie(+ de globules rouges) accroissant le transport d’oxygène vers vos muscles, vous rendant plus endurant, mais aussi épaississant le sang ce qui pourrait dans des cas extrêmes conduire a un arrêt cardiaque. A noter que le processus d’élimination des globules rouges(vie de 90 à 150 jours) par la rate peut faire augmenter la bilirubine (j’en ai fait l’expérience, cela vous donne une belle couleur jaune et fait très peur quand on pense à une hépatite médicamenteuse). La rétention d’eau et de sodium provoque une élévation de la tension artérielle, mais en contrepartie soulage les articulations et les tissus conjonctifs. Vos articulations bien huilées vous feront moins souffrir si vous prenez un androgène grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. La force est due en grande partie à l’effet androgène, mais peut conduire à des déchirements musculaires ou ligamenteux bien que je n’en ai pas observé de directement liés aux stéroïdes dans mon entourage. L’agressivité et l’hyperactivité sexuelle peuvent résulter de la prise d’androgènes mais dépendent de votre tempérament de base. La plupart des très gros bodybuilders sont des gens hyper-charmants et super calmes. Les récepteurs aux androgènes ne se saturent jamais, c’est a dire que la composante androgène fait toujours autant effet, quelque soit la dose ou la durée du traitement. L’aromatisation des stéroïdes Il est important de noter qu’au bout d’un certain temps dans l’organisme les androgènes aromatisent, c’est à dire qu’il se transforment en partie en deux substances indésirables ; la DiHydroTestostérone et les oestrogènes qui sont une hormone femelle(qui va à l’encontre du but recherché). Vos récepteurs de DHT sont principalement : -Dans la peau : l’acné chez les sujets prédisposés et très courante, hirsutisme et pousse des poils plus rapide -Dans la prostate : a surveiller dés 40ans, ne prenez pas d’androgènes si vous avez un -cancer de la prostate, même s’il n’est pas prouvé cliniquement que les stéroïdes conduisent à l’hypertrophie prostatique. -Sur les tempes : calvitie temporale chez les sujets prédisposés, irréversible. -Dans les testicules : échographies testiculaires a prévoir de temps en temps. L’axe Gonado-hypophysaire est inhibé par l’introduction d’androgènes exogènes (venant de l’extérieur). En réaction a un apport extérieur d’androgènes, le corps cesse de produire la testostérone. Lorsque vous finissez votre cure de stéroïdes, le taux artificiel d’androgènes que vous avez apporté chute rapidement (3 semaines pour la plupart des stéroïdes à effet retard), l’organisme a besoin de beaucoup plus de temps pour ce remettre a fonctionner normalement. A ce moment le taux d’hormone male dans votre corps ne ferait pas pâlir une gamine de 12 ans, avec tous les désagréments que cela comporte. Néanmoins, même si la spermatogenèse diminue (parfois accompagnée d’une diminution du volume testiculaire et de trouble de la libido) Je précise que tout ces effets sont Réversibles et contrôlables, notamment grâce à l’HCG et au Clomid. Ces produits agissent comme un leurre sur l’hypophyse et permettent de rétablir l’équilibre plus vite. Prendre des anabolisant n’a JAMAIS stérilisé personne définitivement. AUCUN des effet négatifs sur l’axe gonado-hypophysaire n’est irréversible. Les oestrogènes peuvent provoquer : La gynécomastie : les oestrogènes viennent se coller derrière la paroi de vos glandes mammaires, chez les hommes c’est assez moche, surtout sous un t-shirt moulant. Une déprime passagère, parfois sévère. Fonte musculaire et ramollissement. Accumulation de tissus adipeux sur les hanches. Cependant pour éviter ces symptômes il existe des parades chimiques ; le Proviron (Mesterolone) et le Nolvadex. Effets indésirables potentiels sur les organes Les effets sur le foie : Des troubles peuvent apparaître au cours de traitement ininterrompus, sans contrôle médical, ou chez les sujets prédisposés, et particulièrement avec les produits Alpha-17-Alkylés. Ces troubles vont de la cholestase (obstruction des voies biliaires), Peliosis Hépatique (kystes et sang dans les tissus hépatiques), hépatite médicamenteuse… En général ces ennuis surviennent après des traitements ininterrompus ou sur dosés. Donc contrôler et protéger le foie comme vous pouvez, avec du Legalon, par exemple. Sachez vous arrêter de temps en temps entre les cures, utilisez le moins souvent possible les stéroïdes oraux souvent alkylés en Alpha 17 car il est prouvé cliniquement que l’absorption des alpha-17 alkylés peuvent conduire a des tumeurs et des cancers. Ceci dit, aucun lien entre les autres stéroïdes et les tumeurs ou cancers du foie n’est prouvé pour le moment, du moins je n’en ai pas connaissance, ce qui ne signifie pas qu’il ne soient pas toxiques. Effets sur les reins : Comme les stéroïdes modifient considérablement l’équilibre hydrique et électrolytique de votre corps, vos reins sont soumis a plus de stress soyez attentifs a la couleur de vos urines et aux antécédent perso. Il est arrivé dans de rares cas (mais vous pouvez en faire partie statistiquement) que des tumeurs graves apparaissent. Effets sur le cœur : L’hypertrophie cardiaque sera sans doute plus due a votre entraînement qu’a l’injection de stéroïdes. Aucun lien entre l’hypertrophie cardiaque et les stéroïdes n’est à ce jour clairement démontrée. Autres effets possibles : Les stéroïdes peuvent faire monter vos taux de cholestérol, le bon comme le mauvais, donc faites régulièrement des check up pour éviter un problème cardiaque, surtout si vous mangez n’importe quoi. L’augmentation de votre poids peut conduire dans les cas extrêmes a des problèmes articulaires ou a des apnées du sommeil. D’autres troubles comme nausées, vomissements, migraine, troubles gastro-intestinaux Mises en garde spéciales : Attention a vos reins avec Parabolan et Finaject. Attention a votre foie surtout avec Anapollon 50, et Dianabol (pour cela il est conseille de prendre du « legalon « a acheter dans n’importe quelle pharmacie sans ordonance ) . Attention a la prostate avec Proviron. Faire réaliser des analyses régulièrement : Faire des analyses c’est indispensable si vous comptez prendre des stéroïdes. Personne ne vous balancera même si c’ est interdit (secret médical garanti) et de toutes façon mieux vaut prévenir que guérir. Foie : Transaminases :TGO / TGP si elles augmentent trop au dessus de la normale attention, danger pour le foie, risque important. Bilirubine : la bilirubine peut augmenter pour des tas de raisons mais c’est a surveiller, car conjuguée a d’autres symptômes elle permet de diagnostiquer certaines pathologie. Alpha foetoprotéines : a faire si vous utilisez des Alpha-17-Alkylés, ce marqueur indique si vos cellules hépatiques sont en forme. Reins : Urée Phosphatases alcalines Autres : Globules rouges : Trop de globules rouge c’est dangereux. Testostérone circulante Cholestérol HDL / LDL Triglycérides Une échographie du foie une fois par an ce n’est pas un luxe de précautions. Au quotidien : Vérifiez la couleur de vos urines, de vos yeux, la grosseur de votre foie, soyez à l’écoute de alarmes que peut vous envoyer votre corps. Conclusion : Vous n’êtes pas médecin, la personne qui vous à vendu des stéroïdes encore moins et vos partenaires d’entraînement ne peuvent guère vous aider plus. Votre corps est une technologie de pointe et si vous voulez le booster il y a beaucoup de paramètres a prendre en compte. Essayez de vous trouver un médecin de confiance qui ne vous jugera pas sur l’éthique mais qui vous protégera des excès. Ne cherchez pas la complaisance des médecin : il ne vous donneront jamais de stéroïdes, et il ne vous diront jamais que c’est bien d’en prendre, et ils ont peut-être raison même si vous êtes convaincu du contraires. N’oubliez pas que les anabolisants sont des médicaments et pas des protéines en poudre, donc ce n’est pas parce que vous augmentez les doses que vous grossirez plus, en revanche vous aurez sans doute plus d’effets secondaires. Soyez intelligents et recherchez les informations ou elles sont objectives. Si vous utilisez ces produits n’ajoutez pas de stress sur votre organisme : mangez suffisamment, ne buvez jamais, jamais d’alcool, ne fumez pas, ayez une bonne hygiène de vie. Si vous décidez de faire ce pas c’est que vous voulez des résultats exceptionnels alors donnez vous en les moyens, sinon, tenez vous en aux supplément naturels. Les effets secondaires : Les effets secondaires peuvent se ressentir a fortes doses et ils sont multiples (selon les individus ) : - hypertension , augmentation de la pression du sang , risques cardiaque. - Acnees - Nervosite ,agressivite , quelques cas de depression , … Source: MuscleEnMetal, permission du propriétaire http://musclesenmetal.com/forum/showthread.php/6223-Les-st%C3%A9ro%C3%AFdes-pour-un-homme-de-20-ans-(et-moins) Les effets de cet anabolisants restent dans le corps quelques semaines apres son utilisation , le temps de detection de ce steroide est d’environ 3 semaines . Voir Article viewtopic.php?f=21&t=490 Je crois que ce nest pas toujours facile pour ceux et celles qui ne sont pas habitué(e)s aux expressions que nous utilisons de suivre les discussions alors jai décidé de faire une petite liste pour tout le monde (certaines viennent de langlais) AAS = Anabolic Androgenic Steroids ADEX = Arimidex AI = Aromatase Inhibitor BB = BodyBuilder ou BodyBuilding CEE = Creatine Ethyl-Esther CLEN = Clenbuterol CYP = Testosterone Cypionate DBOL = Dianabol (Methandrostenolone) DECA = Nandrolone Decanoate DHT = Dihydrotestosterone DNP = Dinitrophenol ECA = Ephedrine/Caffeine/Aspirine EFA = Essential Fatty Acid (Acide gras essentiels) ENAN = Testosterone Enanthate EQ = Equipoise (Boldenone Undecylenate) FINA = Finaplix (Trenbolone Acetate) GH ou HGH = Growth Hormone (Human Growth Hormone) GYNO = Gynécomastie (Bitch tits) HCG = Human Chorionic Gonadotropin HPTA = Hypothalamic Pituitary Testicular Axis IGF = Insulin Growth Factor IM = Intramusculaire INJ = Injection LETRO = Letrozole (femara) LH = Leutenizing Hormone MCG = Microgrammes ME = Multi Esther MG = Milligrammes ML = Millilitres NOLVA = Nolvaldex OTC = Over The Counter (Sans prescription) PCT = Post Cycle Therapy PIN = Aiguilles PRIMO = Primobolan, Primobolan Depot PROP= Testosterone Propionate SERM = Selective Estrogen Receptor modulator SHBG = Sex Hormone Binding Globulin SLIN = Insuline SUBQ = Sous-cutané SUST = Sustanon T3 = Triiodothyronine (Hormone thyroidienne) T4 = Thyroxine (Hormone thyroidienne) TBOL = Turanabol TEST = Testosterone TREN = Trenbolone VAR = Anavar WINNY = Winstrol-V (Stanozolol) 17 AA = 17 Alpha Alkylated IMO = In My Opinion IMHO = In My Humble Opinion OT = oral-turinabol TBOL = turinabol FT = free testosterone ED = Every Day EOD = Every Other Day Si vous en avez dautres, nhésitez pas à me les dire pour que je les rajoute à la liste
  5. 10 points
    Pour éviter les post inutile qui font tourner en rond .. La base en musculation, selon moi … Je vais essayer d’être clair : 1 Sommeil Un sportif ou BB ça fais des efforts donc faut dormir !! 8h environ... Quand on veut progresser et mettre plus lourd sur du long terme c’est le minimum !!Facile de dormir moins et pousser plus, mais ça va un temps et c’est un bon moyen de partir en surentrainement. Les sietes peuvent etre interessantes pour les personnes qui arrivent pas a dormir d'un coup 2.Diète Un fruit et un légume a tout les repas, et oui !! (L’idéal que je ne fais pas) Une journée en diète OFF vous aidera a tenir Donc il faudrait faire 3 repas par jours +2 voir 3 collations… De façon à manger toutes les 3h. 2.1 Les ratios Protéines : 1,7-2.3 gr/kg PDC Glucides : 2.5-6 gr/kg PDC Lipides : 1gr/kg PDC ( j'usqu'a 1,7 gr/kg PDC en sèche) Exemple d’une diet PDM 7h : farine de sarrasin+3oeuf+cannelle édulcorant +une cac de pate de noisette bio -->Crêpe. 50 gr de fruit rouge+une cac de pate de noisette bio Café. 10h: 20gr de whey +20 gr d’avoine+oméga3+thé vert+vitamines 12-13h : Pates complète+poulet+brocolis+café 15h : 20gr whey+40 gr avoine PWO :rien pour moi Pendant l’entrainement : 5gr BCAA+30gr de malto Après l’entrainement : 20 gr isolat+10gr de BCAA+20 gr de malto 19-20h : riz complet ou lentilles+saumon et courgette a l’ail et épice Si la faim survient : 1gr de vitamine C d’un coup Ou 200-300 gr FB avec du sucralose 2.2 Vitamine et complément Assurez vous d’avoir les bons apports en vitamine.. CREATINE : 5 grammes en post training avec le shaker de protéines et d'hydrates simples. BCAA : entre 5 et 10 grammes avant et aprés le training. VITAMINES : recommandations de base journalière Vitamine E : 400-800UI Vitamine C : 500-3000mg (maximum 1000mg à la fois) Vitamines B : 25-50mg à prendre avec 400mcg d'acide folique Vitamine A : 5000-10000UI Vitamine D : 4000UI Il est préférable de les prendre avec un repas. MINERAUX : recommandations de base journalière Calcium : 1gr(a éviter) Fer : 8mg (a éviter) Magnésium : 400-1000mg Zinc : 10-15mg Sélénium : 100-400mcg ACIDES GRAS ESSENTIELS : Oméga 3: 3-4grs par jour avec repas. ARTICULATIONS : Chondroïtin : 800-1200mg par jour, divisés en 2 doses Glucosamine : 1500mg par jour, divisés en 3 doses 3. Entrainement (Maintenant prêt pour grossir, secher…) BIEN S’ECHAUFFER Pas plus de 1h par jours et minimum un jour de repos dans la semaine !! en encore grand max.. Contrôler les séances de lourd, pas plus de une séance tout les 14 jours en très lourd S’arrêter 1 semaine tout les 4 mois Cardio, au moins 20-30 min par semaine 3.1 Nombre d’exo Pour le reste pas plus de 1 exo par muscle pour les débutant 2 pour intermédiaire 3-4 pour confirmé… 3.2 Nombre de répétition 5 pour la force a 20-25 pour le volume, a vous de voir ce que vous voulais et pourquoi vous le faites. 3.3 Nombre de série Selon votre niveau, ressentis etc… Entre 3 et 5 séries en général Après le programme vous avez assez de site internet et de livre pour vous en trouver un ! Conseil : L’hygiène de vie est donc très importante, doucement avec l’alcool, attention a ne pas se mettre trop de caisse ^^ , une fois par semaine ça suffis (ou 1-2 verre de vin rouge par jours). Voila normalement avec tout ça vous avez au moins de quoi progresser et pousser 5 ans (voir 10 ans) avant de toucher a quoi que ce soit !!!
  6. 9 points
    Cabane

    Un an...

    Ben voila dans quelques jours ça fait un an que je me suis inscrit sur le forum! A noter que c'est le premier forum où je ne me suis pas fait virer.. malgré mon langage parfois limite J'suis arrivé ici on y était peu, site très ouvert, pas le genre à faire les kékés naturels (alors qu'il y avait autant de naturels que sur les sites dits naturels) ou à parler de haut (genre j'ai la science mais je poste pas d'avatar). J'ai fait ma réelle vraie cure au bout de 8 mois.. j'ai appris et les mecs qui connaissent, expliquent, rédigent.. qui prônent la modération. J'ai rencontré des mecs très cools dès le départ. Bien sûr Big, Sean et Zig. Des gens de qualité (Boyka, Moug, chris, ZX, Bingo, somebody, Robocop, Atos etc) ont très vite rejoint le site. Et continue de s'enrichir avec des Lucas, Comète, Veuve, Dav, Jonas etc.. et j'en oublie certainement et m'en excuse.. J'en profite donc pour remercier chacun.. ceux aux plus de 100 messages qui enrichissent le site mais montre aussi que ce sport, cette passion pour beaucoup, n'est pas réservé qu'aux stéréotypes et aux cons comme on aime nous le montrer. Les gens ici sont posés et intelligents.. et à bien y regarder il y a peu de gens virer, ceux qui ne sont pas bien se cassent d'eux-mêmes. Les vrais BB sont souvent réfléchis, gentils et pondérés. Le site a vraiment la classe à présent. Et c'est vrai que familial comme c'est, pratiquement chaque jour on s'y connecte. Merci pour ton travail Big. Et messieurs les admins et modos!
  7. 8 points
    BodyB

    6 règles pour bien utiliser le sucre

    Devinette : quel est le nutriment le plus important pour les bodybuilders ? Au cas où vous auriez répondu les protéines, mes condoléances! Si restreindre l'apport en glucides et ingurgiter des tonnes de protéines maigres peut sembler une bonne idée, cette démarche ne vous mettra pas sur la voie rapide de l'hypertrophie musculaire pour obtenir le physique auquel vous aspirez. Le nutriment le plus important est le glucose, un sucre simple. Sans cet important élément régulateur du métabolisme, vos muscles ne pourraient pas atteindre leur potentiel de développement, quelle que soit la quantité de protéines que vous leur apportez. En fait, si le corps ne reçoit pas assez de glucose, il transformera les protéines des aliments et de vos muscles en glucose, provoquant un état catabolique peu réjouissant. Il est certain si vous consommez du sucre alimentaire aux mauvais moments et de façon excessive, vous n'arriverez jamais au sommet de votre forme. Pourtant, la démarche inverse, c'est-à-dire éviter le sucre comme la peste, est tout aussi néfaste. Si vous tenez vraiment à vous bâtir des muscles denses dont le galbe semble étirer la peau, vous devez apprendre à exploiter le potentiel de ce puissant nutriment anabolisant: dans cet article, nous vous montrons comment et quand l'utiliser (il ne s'agit pas ici uniquement du sucre de table ou saccharose) pour contrôler votre environnement hormonal et optimiser le développement musculaire. Appliquez dès aujourd'hui ces six règles simples et vous n'aurez jamais eu autant de masse, de force et de tonus avant vos entraînements ! Potentiel postexercice Comme vous lisez régulièrement M&F, vous êtes sans doute au courant des propriétés anabolisantes puissantes de l'insuline. Après l'effort, la sécrétion insulinique stoppe la dégradation du tissu musculaire et des substrats énergétiques, et ramène l'équilibre hormonal du catabolisme vers l'anabolisme. Mieux vous comprendrez comment utiliser le sucre pour agir sur la sécrétion d'insuline, mieux vous serez à même de contrôler ce mécanisme. Espérons que vous savez au moins qu'après l'entraînement, le sucre est nécessaire pour endiguer au plus vite la phase de catabolisme dans laquelle on se trouve. Mais (et c'est un grand mais), il faut fournir au corps assez de sucre pour causer une montée brusque de l'insuline, satisfaire les besoins du foie en glycogène et saturer complètement les muscles en glycogène. (Le glycogène est la forme de stockage du glucose dans l'organisme). Une barre protéinée pauvre en glucides, prise après votre séance, ne fera pas du tout l'affaire. Comme l'affirme Craig Titus, pro IFBB: "Cette notion de régime hypoglucidique est aberrante! Pour prendre du muscle, il faut des sucres et on doit en faire le plein après l'entraînement." Remplir vos muscles de sucre après l'effort ne vous fera pas prendre de graisse et ne voilera pas votre définition musculaire car votre corps sera trop occupé à absorber tout ce glucose pour le mettre en réserve sous forme de glycogène et l'utiliser comme carburant destiné à faire démarrer la synthèse des protéines. C'est systématiquement que Craig sature ses muscles de sucre après ses séances, conformément à un plan élaboré par un autre pro IFBB, Milos Sarcev, et il affirme que "ses muscles n'ont jamais été aussi gros et aussi denses." Pour que votre métabolisme tourne à plein régime, il faut l'alimenter en sucre et récupérer après chaque entraînement. Encore une excellente raison d'être bodybuilder ! Mettre l'anabolisme en route Avant de vous donner le feu vert pour vous mettre à recouvrir de sucre, de sirop et de miel tout ce qui est dans votre assiette et ainsi, faire exploser votre taux d'insuline, sachez qu'il y a des règles à observer: il faut que tout soit fait au bon moment. 1. PRIVILÉGIEZ LES SUCRES DE FORT INDEX GLYCÉMIQUE DANS LA PHASE DE RÉCUPÉRATION POSTEXERCICE. Les recherches indiquent que, pour favoriser la resynthèse du glycogène, les sucres de fort IG (index glycémique) l'emportent nettement sur une quantité équivalente de sucres de faible IG. (Sur l'échelle des IG, où le glucose a la valeur de 100, on trouve, par ex.: Gatorade: 78; flocons d'avoine: 84, et Cheerios: 83). Néanmoins, vous avez tout intérêt à vous en tenir à des préparations liquides conçues spécifiquement pour la récupération après l'effort: elles sont riches en sucres consistant essentiellement en glucose, saccharose ou dextrose, peu de protéines et très peu de lipides. Attention à ne pas prendre des barres ou des poudres riches en protéines et pauvres en sucres. En ingérant plus de protéines que de glucides, vous risquez de stimuler la production de glucagon, créant ainsi un environnement hormonal qui ne sera guère propice à un remplacement optimal du glycogène. Visez un ratio glucides à fort IG/protéines d'environ 3:1. 2. SI VOUS POUVEZ CHOISIR DES SUCRES PARTICULIERS (PLUTÔT QUE DE MANGER DES ALIMENTS), PRENEZ EN PRIORITÉ DU GLUCOSE OU DU DEXTROSE. Ce sont des monosaccharides, c'est-à-dire que comme ils ne peuvent pas être dégradés en éléments plus simples, ils sont très vite digérés et passent rapidement dans le sang: à ce titre, ils sont parfaits pour renflouer les réserves de glycogène et faire grimper l'insuline. Autre monosaccharide présent dans le miel et les fruits, le fructose, chimiquement semblable au glucose, mais ayant une structure différente. Il doit d'abord être métabolisé par le foie avant de pouvoir être absorbé par les muscles, ce qui en fait une excellente source de sucres pour restaurer le glycogène. Le fructose à lui seul ne serait pas ce qu'il y a de mieux pour renouveler les stocks de glycogène musculaire ou potentialiser l'insuline; par contre, un mélange de glucose et de fructose est très efficace. (NB: le saccharose, sucre courant alimentaire, est un disaccharide composé de glucose et de fructose). 3. FAITES-LE, DE FAÇON SYSTÉMATIQUE, APRÈS CHAQUE SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT. Même si vous tenez à suivre à tout prix un régime hypoglucidique, ne réduisez pas les sucres dans les repas de récupération post-entraînement, au risque de voir votre organisme se mettre à puiser dans les protéines musculaires pour y trouver son carburant! Si vous ne renflouez pas complètement les stocks de glycogène après chaque séance, vos muscles ne se développeront jamais jusqu'au maximum de leur potentiel. L'appauvrissement des réserves de glycogène vous obligera à réduire l'intensité et le volume d'entraînement des séances suivantes, limitant alors les possibilités de surcharger vos muscles. En raison de la perte progressive d'eau et de glycogène des cellules musculaires en état de déplétion, vos muscles n'auront plus leur densité: si vous souhaitez les développer jusqu'à leurs limites, au sens propre comme au sens figuré, il importe de tirer le meilleur parti de cette fenêtre métabolique pour amorcer l'anabolisme immédiatement après chaque séance. 4. LA QUANTITÉ DE SUCRE REQUISE APRÈS VOTRE SÉANCE DÉPEND DE L'INTENSITÉ, DE LA DURÉE ET DU TYPE D'ENTRAÎNEMENT QUE VOUS AUREZ RÉALISÉ. La plupart de ceux qui pratiquent la musculation de loisir à une intensité relativement élevée pendant 60-80 minutes devront consommer environ 0,88 g à 1,76 g de glucides à IG élevé par kilo de poids: cela correspond à 80-160 g d'hydrates de carbone pour un athlète de 91 kg. (Cela veut dire que vous prendrez, en gros, entre 25 et 50 g de protéines, sur la base du ratio 3:1 mentionné plus haut). Craig prend 100 g de dextrose avec 30 g de whey (plus 10 g de créatine et 10 g de glutamine) dès qu'il a reposé ses charges à la fin de la dernière série. Quinze minutes plus tard, il avale encore 50 g de dextrose et 30 g de whey (protéine de lactosérum). Une heure après, il fait un gros repas et reprend ensuite son plan d'alimentation normal. C'est là un exemple classique de programme de récupération postexercice pour un bodybuilder de 122,5 kg. 5. LES BODYBUILDERS UTILISANT DES TECHNIQUES AVANCÉES, COMME LE TRAVAIL NÉGATIF LOURD ET LES REPS FORCÉES, DOIVENT INSISTER DAVANTAGE SUR l'APPORT EN SUCRES APRÈS LEURS SÉANCES. Les recherches indiquent que la resynthèse du glycogène musculaire est entravée par l'entraînement excentrique lourd; ceci est très probablement dû aux microtraumatismes infligés aux cellules musculaires et qui interfèrent avec le transport du glucose vers ces cellules. Si vos séances comprennent du travail négatif lourd, des reps forcées et des charges lourdes, il faut vous assurer de fournir à vos muscles des quantités adéquates de sucres à fort IG pour surmonter la dépression de la resynthèse du glycogène induite par l'atteinte musculaire. Votre apport devra aussi se situer dans la valeur haute de la fourchette des doses de renouvellement en sucres si vous vous entraînez à une intensité relativement élevée (en faisant des séries dégressives, ou jusqu'à épuisement, ou avec des temps de repos courts). Comme ce type de techniques d'entraînement vide rapidement les stocks de glycogène, vous devrez veiller à ingérer suffisamment de glucides pour qu'une resynthèse complète s'opère dans les muscles et le foie. 6. PENSEZ À PRENDRE UNE PETITE QUANTITÉ DE SUCRE AVANT ET PENDANT UN ENTRAÎNEMENT POUR ÉVITER UN CATABOLISME TROP MARQUÉ ET POUR AMORCER LE PROCESSUS DE RÉCUPÉRATION. Avant votre séance, la prise d'une petite quantité de glucose et de fructose (10-20 g, associés à 10 g de protéines) pourrait stopper l'effondrement des concentrations de glucose sanguin et d'insuline pendant l'effort. Si les taux de sucre sanguin et d'insuline sont bas, il est beaucoup plus difficile de remettre l'anabolisme en route après la séance. Sachez que l'énergie pour vous entraîner vient essentiellement du glycogène stocké dans les muscles; certes, cet apport avant l'effort ne va pas donner à vos muscles beaucoup de carburant, mais il permettra d'équilibrer le niveau hormonal et de prévenir un catabolisme trop aigu. Il pourrait également être utile de prendre une boisson de récupération avant votre séance de musculation ou de cardio si elle va dépasser 60 minutes. De cette façon, vous amènerez un peu de sucre dans le sang ainsi que des nutriments dans les muscles et vous éviterez un catabolisme protéique exacerbé. La puissance de l'insuline La sécrétion insulinique est stimulée par l'augmentation du taux de sucre sanguin. Comme celui-ci est très finement régulé dans une fourchette étroite par le centre de contrôle du métabolisme, la moindre élévation de la glycémie agit sur le pancréas qui libère l'insuline: cette hormone va alors mettre en réserve l'excès de glucose dans le sang. Quand les stocks de glycogène hépatique et musculaire sont relativement pleins, ce glucose excédentaire dans le sang peut être mis de côté sous forme de graisse, d'où la mauvaise image de marque des sucres simples, potentialisateurs de l'insuline. Néanmoins, juste après un entraînement éprouvant, quand les stocks de glycogène sont épuisés et qu'ils réclament du glucose, la prise de sucre crée une situation de très fort anabolisme dans le corps. Libérée en réponse au glucose ingéré, l'insuline fait entrer le sucre dans les cellules musculaires à une vitesse étonnante afin de remplir de nouveau les muscles de glycogène. Beaucoup d'autres nutriments, dont les acides aminés, sont entraînés dans cet apport massif et finissent dans les cellules musculaires qui absorbent tout comme une éponge. En outre, la conversion du glucose en glycogène fait entrer l'eau dans les cellules musculaires; donc, en facilitant l'optimisation de la resynthèse du glycogène, on pousse les muscles jusqu'à leurs limites pour ce qui est des quantités que chacune de leurs cellules peut assimiler. Cet afflux de nutriments entraîne l'accroissement optimal du volume de la cellule musculaire qui se gonfle pour retenir le maximum de ces nutriments, d'où possibilité de stimulus anabolisant très poussé qui incite le muscle à grossir. Sucres simples ? Les sucres dits "simples" ne sont en réalité pas si simples que cela. La méthode élémentaire de classement des sucres en "simples" et "complexes" est peut-être adéquate pour les abonnés du canapé, mais pour le bodybuilder qui s'entraîne et suit un régime précis, elle constitue un système nettement trop sommaire. En fait, beaucoup de diététiciens et de spécialistes de l'entraînement considèrent les appellations "simples" et "complexes" comme dépassées. Bon nombre d'entre eux ont maintenant recours au système de l'IG (index glycémique) car il permet de prédire avec bien plus de précision ce que sera la réponse physiologique que l'on peut anticiper après l'ingestion d'aliments glucidiques particuliers. En gros, l'IG d'un aliment glucidique reflète la vitesse à laquelle il va être dégradé en sucre dans l'intestin. De nombreux sucres soi-disant "simples" ou "complexes" n'agissent pas tout à fait comme on l'aurait supposé en se basant sur la classification simpliste utilisée autrefois. Ainsi, les fruits, souvent répertoriés comme sucres simples, ont un IG relativement bas et tendent à ne pas élever la glycémie et le taux d'insuline aussi rapidement que les pommes de terre, pourtant classées dans les sucres complexes. La digestion et l'absorption sont des facteurs-clés dans la mesure de l'IG d'un aliment particulier. Il est donc important de comprendre que, quand on mange d'au-tres aliments avec ceux qui sont glucidiques, on modifie l'indice glycémique global du repas. Par exemple, manger des glucides à IG élevé en ajoutant davantage de fi-bres, de protéines et/ou de lipides aura tendance à ralentir la digestion et l'absorption des sucres: de ce fait, un tel repas n'aura qu'un effet modéré sur la concentration de sucre sanguin et d'insuline. C'est là une bonne chose le jour où l'on veut que ces deux concentrations soient stables. En revanche, le repas post-entraînement devra avoir un IG élevé si l'objectif est de reconstituer le stock glucidique de réserve et de prendre du muscle. Source : Mark Casselman - M&F
  8. 7 points
    Comme Expliqué dans mon pseudo, je vous ai preparé un petit tableau excel. Ca serait mentir de dire que je ne vais pas m'en servir aussi ! Je me suis dis : Les gens posent des questions sur leur diete, mais ont la fleme de tout calculer, du coup, ils se résignent a faire le calcul (Calcul des P/G/L etc) Dans ce tableau Excel, vous avez juste a changer la variable Coeff comme expliqué dans le tableau. Pour 50gr de Pates par exemple, Mettez la variable sur 0,5. Pour 150gr de Pates par exemple, Mettez la variable sur 1,5. Pour 200gr de Pates par exemple, Mettez la variable sur 2. Pour 300gr de Pates par exemple, Mettez la variable sur 3. Etc... Tout est mis en relation avec vos quantités, quand vous changez la quantité, les calories et les nutriments sont mis a jour. Ca tableau n'est qu'un premier jet, j'ai encore pas mal de chose a rajouter, et si vous avez des choses a rajouter dedans, répondez a ce topic en mettant vos aliments ainsi que leurs valeur nutritionnels. Voila j'espere que ca vous plaira, n'hésitez pas a me dire ce que vous en pensez et les ameliorations que je pourrait apporter. KLLK Mise a jour V6 : Lait ecremé rajouté https://mega.co.nz/#!qU5lwQ6Y!Atwv4Qt3f2tLYD-YKHBoFwGAiLZfn0MJKymVc3vgK-g
  9. 7 points
    Re, C'est des dosettes les cures supposées de zyzz' a côté de pro ifbb, il est mort parce qu'il était fragile du cœur a mon avis... Quant a la testo/tren je suis pas mort et je pète même la forme... La tren c pas non plus ce qu'on dit, c crade a cause des es mais tu te transforme pas en hulk non plus.... Ça fait dix semaines, j'ai tjs du jus a cracher, je bande comme deux taureaux, je pisse pas du pue, j'ai tué personne et j'ai pas plié de barre olympique....
  10. 6 points
    Guest

    Bases de prise de masse: IRONMAGAZINE

    Stimulus, Nourriture, Signaux hormonaux Contrairement à ce que la plus part crois, l’entrainement n’est pas le seul moyen de stimuler la croissance musculaire. Dans les faits, les plus gros gains musculaires chez les personnes se produisent en absence de tout entrainement : l’adolescence et puberté. L’entrainement des bras est bon exemple pour illustrer les différents moyens de stimuler l’hypertrophie. Tout le monde vous dit que vous devez faire des mouvements poly articulaires pour gagner 5-7kg de poids total pour gagner 2.5cm sur vos bras ? Et pourtant vous pouvez voir des meks en salle qui gagnent ces 2.5cm de tour de bras sans prendre un seul kilo. Vous pouvez aussi voir des gars avec des hauts de corps énormes et qui ne savent peut être même pas ce que c’est le SDT. Et ils n’ont pas commencé en étant des bœufs car leurs bas du corps sont plus ou moins maigres. Pareil pour les meks avec des gros bras, et les cous gros comme des crayons à papier. Est-ce tout ça génétique ? D’un autre côté vous avez des meks qui affirment tourner à 1500 calories et gagnent du muscles, et d’autres qui bouffent des montagnes et n’y arrivent pas. Pour comprendre ce qui se passe ici, voici 3 clé pour la croissance musculaire : Stimulus – l’Entrainement (charge, intensité, volume etc…) Alimentation (la bouffe et les shakes) Signaux hormonaux (testo et dérivé etc..) Fournir des matériaux de la croissance 500 grammes de muscle demandent un peu plus de 700 calories pour être fabriqués. Suivant la situation, le corps peut prendre ces calories depuis la graisse stocké, ou depuis la nourriture qui arrive, mais elles doivent bien provenir de quelques part. Par ailleurs, le muscle est constitué de 70% d’eau ce qui fait que 500 grammes de muscle contient seulement ~136 grammes de protéines, donc en ne mangeant que le strict minimum de calories pour la maintenance, et un shake de 20gr de protéines par jour, vous pouvez gagner en moyenne 500 grammes de muscle par semaine. Mais tout n’est pas aussi simple. Imaginez-vous êtes en prison et vous devez compter sur quelqu’un qui vous rapporte de la nourriture pour survivre. Vous ne connaissez pas à l’avance combien de nourriture vous aurez demain, et si vous en aurez : une semaine vous pouvez passer 3 jours sans rien, et l’autre, être servi 3 fois par jour. Chaque jour vous pouvez choisir, soit de rester à même poids soit de devenir + gros. Rappelez-vous, vous ne savez pas si vous allez être nourri et combien il y aura de nourriture dans l’assiette. Allez-vous choisir de devenir + gros et donc d’augmenter votre besoin en nourriture, alors que demain vous pouvez avoir faim ? Probablement non. Pareil pour les muscles. Ils besoin d’une assurance, que quelque chose qui leur donne un « signal » qui soit interprété comme « Ok, je suis très bien nourri, je peux grossir maintenant ». Qu’est ce qui donne ce signal ? Les stocks de glycogène remplis et un afflux permanent des acides aminés (protéines). L’expérience et la génétique. Maintenant, suivant votre la force de vos « signaux déclencheurs de la croissance » (=génétique), ainsi que votre poids actuel, pour avoir un excès de nutriments il vous faudra consommer + de calories qu’il est suffisant pour maintenir simplement vos muscles. Un point important : même en absence d’entrainement, le fait de nourrir votre corps des matériaux bruts (protéines+ glucides etc..) provoque une croissance. Dans une étude, les personnes sur-nourris de 1000 calories par jour pendant 100 jours ont gagné 33% de muscle en proportion de tout leur gain de poids. Signaux déclencheurs de croissance Les hormones stimulent la croissance. Sans strictement rien faire, les hommes sont + fort et + massifs que les femmes. De même, durant la puberté, les meks prennent autour de 20 kg de masse gratuitement ; sans entrainer : les testicules produisent leur dopage naturel. Dans une étude, les meks qui prenaient 600mg de testo par semaine et qui n’ont pas bougé leur cul une seul fois dans la salle, ont gagné 4.5kg de muscle en moyenne, par rapport à un autre group de « naturels » qui en s’entrainant, et ont gagné 2-2.5kg. Tout cela veut dire qu’en optimisant votre diète, l’entrainement, et l’environnement hormonal, vous créez une atmosphère propice à la croissance musculaire. Les newbies n’ont pas besoin d’optimiser quoique ce soit : la croissance est déclenchée par les premières destructions musculaires ; il suffit de commencer de s’entrainer. La croissance locale du muscle est due à l’effet de sur-réparation : en voulant s’adapter à nouvel environnement l’organisme construit + de muscle qu’il a été détruit lors de l’entrainement. Conséquence : en entrainant vos bras, vous n’aurez pas de meilleures cuisses. Pour revenir à la question du début, comment se fait-il qu’en faisant des squats par exemple on gagne en taille des bras ? Surement pas par la réponse locale du corps. Mais plutôt par la réponse anabolique du corps. Les effets de l’entrainement sont locaux ; tandis que les effets d’un excès de nourriture et le niveau hormonal général ont une action systémique= dans tout le corps. Maintenant imaginons vous avez des bras 35cm et vous n’arrivez plus à les faire grossir. Il n’existe que 3 réponses à cela : Vos muscles ne sont pas détruits lors de l’entrainement Vous n’avez pas assez matière première pour produire de nouveaux muscles Votre système hormonal ne donne pas assez de signaux déclencheurs de croissance. C’est le point ou l’entrainement (stimulation locale) seul ne peut plus stimuler la croissance. Pour gagner la taille des bras vous aurez donc besoin d’un stimulus systémique : nourriture + signaux hormonaux. C’est la que vous verrez la relation suivante : pour gagner disons 2cm sur vos bras, il vous faudra gagner 7kg de masse totale. En faisant des squats, non seulement vous stimulez localement vos jambes, mais vous créez aussi un environnement bénéfique pour stimuler le métabolisme en général. Conclusion : L’entrainement stimule la croissance. Vous fournissez votre corps en matériaux bruts avec une bonne diète. Vous créez un environnement anabolique propice à la croissance en maximisant le niveau hormonal : par l’entrainement, la diète, et le stress. La croissance la plus forte provient soit des hormones exogènes (apportées par la seringue ) soit par vos testicules si vous êtes un ado. Si vous n’en êtes pas un, ou vous êtes une femme, vous avez besoin d’apprendre comment répondre à cette carence hormonal. En espérant que cet article vous soit utile. Traduction faite par Some Source http://www.ironmagaz...ply-and-signal/ P.S. Modos, si vous trouvez un endroit plus approprié pour poster, ça, je vous en prie
  11. 6 points
    jeanp

    Allo Dopage

    Bonjour a tous , un peu de prévention .. Cela va faire certainement rire certain d'entre vous , mais sachez qu'un numéro vert est disponible pour toute personne dépendante , mal dans sa peau et qui se dope au détriment de sa santé... Sachez que des gens , spécialistes , seront a votre écoute . http://www.dopage-info-service.fr/index.php?gl_campagne=GOAW_accueil
  12. 6 points
    mordanlfilm

    Luca, enfin des photos ...

    perso je le comprends un peu y'en a qui ecrivent que pour dire des trucs negatifs... on les voit pas de la semaine sauf pour poster des photos de cul ou critiquer les autres
  13. 6 points
    Cabane

    Douane

    Ben, c'est bien écrit que ce qu'ils veulent c'est de l'argent. Amiable=pesos. C'est cool, tu vas en ville (dans les grandes agglos) tous les 100m t'as des têtes de cul que les flics n'osent pas emmerder et toi on te fait chier. LA fille qu'il y a eu un jour sur le forum du temps où on y était 100 n'avait que pour usage perso et ça a été 90 euros. L'amende de base quoi, genre 10 km/h au dessus ou les papiers de voiture pas en règle. Un impôt quoi. Tu y vas, tu entends mais n'écoutes pas. Des mongols qui se droguent au vin rouge et saucisson et qui coûteront plus chers à la sécu avec leur régime que toi avec tes produits vont te faire la morale. Tu dis oui. Tu lis le procès verbal truffé de fautes d'orthographe. Pose le chéquier sur la table. A la limite ils peuvent pas te le reprocher et t'auras le sentiment que tu viens payer des put**.
  14. 5 points
    jonas

    Techniques d'intensification

    Bonjour all-stéroidiens Donc vu que je me faisais chier hier soir donc apres quelques recherche et quelque trie , voila un resemblement de toutes les technique que j'ai pu trouver sur le net plus des connaisances personel . Pour les sportifs qui stagne oui qui veulent un training plus intensif , bien sur les tecnique ne son pas à utilisé comme du 4x12 , exemple sur un programme pec : 4x12 dc 4x12 DI 4x12 EC 4x12 pull-over vous allez utilisé 1 à 2 technique d'intencification par muscle CELONS les techniques sinon il y a des chances de fatigué son SNC , ce qui n'est pas le but rechercher car on ralentirait voir stopperait la progression , se qui n'est pas le but . par contre il y a des techniques à privilégié en prise de masse ou en sèche , je vous laisse un part de mistère ( Démerdez vous , vous apprendrez mieux en cherchant de vous même ) ATTENTION les techniques on beau faire progrésser se n'est pas ça qui vous fera prendre du poid si vous n'avez pas la diète approprié . bonne lecture et bonne chance. Supersets C'est une des méthodes d'entraînement les plus connues. Lorsqu'on associe deux exercices pour des groupes musculaires opposés (comme le curl pour les biceps et le tirage à la poulie pour les triceps), on a un superset. Il s'agit donc d'enchaîner deux séries (une de chaque exercice) avec peu ou pas de repos entre chacune. Cette méthode réduit la durée de la séance, renforce la récupération globale et permet d'obtenir une excellente congestion. On peut également faire dos/poitrine, lombaires/abdos et quadriceps/ischios de cette manière. Superset avec le même groupe OU biset C’est le type de superset le plus courant. Vous faites deux exercices qui travaillent la même partie du corps; par exemple, les curls inclinés et par la suite les curls à la barre. Isolation/ Supersets composés C’est un superset essentiel pour la pré-fatigue. Vous faites un set d’isolation et un set d’exercice composé. Par exemple les inclinés haltères et le développé couché. Supersets pour les muscles antagonistes. Vous ferez un exercice pour une partie du corps et immédiatement un set pour travailler le muscle opposé. Par exemple les curls à la barre et les pushdowns triceps. * Les supersets antagonistes pourront aider chaque groupe musculaire à récupérer alors que vous travaillez un autre muscle. * Cela vous rendra aussi plus fort des deux muscles. * Pour les bras, vous avez l’avantage de pouvoir concentrer le sang dans cette partie du corps. * Le dos et les pectoraux ou les quadriceps et les arrière cuisses en sont encore des exemples. Partie haute / Partie basse du corps en Superset. Vous ferez un exercice pour le hautdu corps et un autre pour le bas ou vice versa. In-Set Superset Deux exercices différents dans une répétition. * Vous devrez soigner la transition entre les exercices pour que cela soit efficace. * Un bon exemple: développé couché aux haltères en rep. positive et un écarté haltères sur la partie négative et sur chaque répétition. * Le Zottman curl, où vous utilisez une prise conventionnelle pour la montée et une prise inversée pour la descente. * D’autres exemples comme le soulevé de terre pour la montée et le soulevé jambes tendues pour la descente ou le développé mains à ras pour la montée et le développé couché pour la descente. Ne faites pas de superset comme par exemple les pushdowns puis le développé couché, la fatigue des triceps limiterait votre développé. Vous pouvez par contre faire le couché en premier puis les pushdowns. Trisets Quand on effectue trois exercices de musculation pour le même groupe musculaire sans temps de repos entre les séries, on réalise un triset. Cela permet de congestionner les muscles rapidement. Comme ces derniers sont mobilisés sous des angles différents, cette technique sert essentiellement à les façonner. Les trisets mettent l'accent sur les facteurs de récupération dans un travail d'endurance musculaire et, à ce titre, ils sont excellents pour augmenter la vascularité. Répétitions partielles Pour accélérer la prise de force et de volume, on peut faire des reps partielles à partir de la position de départ, de la position médiane ou de la position d'arrivée d'exercices de base. On peut utiliser des charges bien plus lourdes avec les reps partielles, ce qui renforce nettement les ligaments, les tendons et autres tissus conjonctifs, d'où une prise de force plus rapide. Prenons comme exemple les tractions à la barre fixe: disons que vous arrivez à hisser votre corps sans utiliser de lest. Si vous fixez un lest de 20 kg autour de votre taille, vous ne pourrez faire que la moitié du mouvement, ce qui prouve que faire une rep complète sans charge supplémentaire ne développe pas au maximum les muscles puissants qui entrent en jeu au début de la traction. Le maillon faible du mouvement qui se situe à mi course, limite le bénéfice global de l'exercice. C'est pour cela qu'il est utile de faire des reps partielles avec une charge lourde de manière à développer la masse et la puissance de chaque groupe musculaire; c'est aussi pour cette raison que cette technique peut être mise en œuvre par des bodybuilders chevronnés pour corriger des points faibles. Technique pyramidale Les fibres musculaires deviennent plus grosses et plus fortes quand elles se contractent sous l'effet d'une résistance importante. En théorie, pour un exercice donné, si l'on pouvait soulever la charge maximale huit fois et faire un certain nombre de séries sans échauffement, ce serait un moyen très efficace de gagner du volume et de la force. Mais cela n'est pas réalisable en raison du risque de blessure musculaire. La technique pyramidale a été élaborée afin de résoudre ce problème. Commencez avec environ 60% de la charge limite que vous ne pouvez soulever qu'une seule fois, puis faites 15 reps avec cette charge relativement légère. Ensuite, augmentez-la et réduisez le nombre de reps à 12-15. Enfin, prenez encore plus lourd pour arriver à environ 85% de votre maxi et effectuez 5-6 reps. De cette façon, vous pourrez prendre des charges lourdes après vous être échauffé et tirer profit de l'entraînement avec un risque de blessure minimum. Entraînement holistique Il a été établi scientifiquement que différentes parties de la cellule musculaire renferment des protéines et des systèmes énergétiques qui ne répondent pas de la même manière à des niveaux d'effort différents. Les protéines des fibres musculaires grossissent quand on leur impose des charges lourdes. Les systèmes aérobies des cellules (les mitochondries) réagissent à un entraînement d'endurance poussé. Pour optimiser l'hypertrophie de l'ensemble de la cellule musculaire, il faut diversifier les répétions en faisant des séries allant de courtes à longues. Contraction isométrique C'est une des méthodes de musculation les plus respectées, et la plus mal comprise. La contraction isométrique est une question de contrôle musculaire. On peut la pratiquer en contractant un muscle quand on ne s’entraîne pas: contractez, maintenez cette tension 3 à 6 secondes et recommencez environ trois fois. Les compétiteurs de bodybuilding appliquent ce principe en contractant leurs muscles plusieurs fois par semaine: grâce à ce travail isométrique constant, ils peuvent mieux contrôler leurs muscles sur le plan neurologique. Cela leur permet aussi de faire ressortir la séparation entre les faisceaux et de faire gonfler leurs muscles quand ils posent pendant une compétition. Séries combinées Un superset pour même groupe musculaire (par exemple, deux exercices pour le dos réalisés à la suite, sans temps de repos) constitue une série combinée. Dans ce cas, on ne cherche pas à faciliter la récupération, mais à provoquer une congestion très poussée. Dans une série combinée pour les biceps, on peut faire une série de curls avec la barre suivie immédiatement d'une série de curls en incliné avec aux haltères. Planification de l'entraînement Suivez des programmes de musculation pour la masse et la force sur une partie d'une année d'entraînement. À d'autres périodes, diminuez vos charges, augmentez le nombre des répétitions par série et réduisez les temps de repos entre les séries. En organisant votre entraînement en cycles, vous éviterez les blessures, vous varierez votre schéma de travail et vous continuerez à progresser. Isolation Les muscles peuvent travailler ensemble ou plus ou moins séparément. D'une manière ou d'une autre, en tant qu'agoniste ou antagoniste ou encore à des fins de stabilisation ou de synergie, chaque muscle contribue à un mouvement global. Si l'on veut augmenter au maximum la forme ou le volume d'un muscle, il convient de le séparer, c'est-à-dire de "l'isoler" le plus possible des autres muscles en modifiant les positions d'exécution: par exemple, le tirage à la poulie pour les triceps isole mieux le triceps que le développé couché prise serrée. Rest pause Comment réaliser deux ou trois reps avec une charge maximale? Réponse: en utilisant la technique de récupération partielle (rest-pause). Si vous faites 2 à 3 reps avec la charge la plus lourde possible, reposez-vous 30-45 secondes, puis alignez encore 2-3 reps; reposez-vous de nouveau 40-60 secondes et faites encore deux reps; enfin, reposez-vous 60-90 secondes et faites 1 à 2 reps de plus: vous aurez ainsi réalisé une série longue de 7-10 reps avec une charge quasi maximale. Cette technique est utile pour gagner en force et en masse musculaire. Confusion musculaire Le processus de développement se réalise en partie en ne laissant jamais le corps s'adapter complètement à un protocole d'entraînement spécifique. Si l'on change sans cesse les exercices, les séries, les reps et les angles de tirage sur les muscles, ces derniers ne peuvent jamais s'adapter au stress. Il faut dérouter les muscles pour qu'ils continuent à grossir et à se transformer. Travail négatif Freiner la descente des charges est une technique d’exécution très intense qui provoque beaucoup de courbatures et favorise un développement musculaire maximum. Appelé également principe antigravitationnel ou entraînement excentrique, le travail négatif ne devra être qu'occasionnel. Exemple: disons que vous pouvez effectuer huit curls avec une barre de 45 kg. Demandez à un partenaire de vous aider à soulever une barre de 54 kg que vous amènerez jusqu'aux épaules ou, si vous vous entraînez seul, donnez une impulsion pour la monter. Ensuite, redescendez-la lentement jusqu'à la position de départ en observant une forme d'exécution stricte et faites huit reps puissantes. Cette technique renforce les muscles et les tissus conjonctifs et permet de gagner rapidement de la force. Série géantes Il s'agit de séries comptant 4 à 6 exercices pour un seul groupe musculaire, avec peu ou pas de repos entre les séries. Par exemple, pour travailler les pectoraux, on pourrait faire une série géante consistant en développé couché, développé incliné, dips et écartés, avec 30 secondes de pause entre chaque. En effectuant les séries de cette manière et en recommençant 3 à 4 fois, on peut se donner à fond dans chaque exercice et solliciter différentes parties du même muscle. Cette méthode d'entraînement de musculation équilibre le développement. Surcharge progressive La règle de base pour développer n'importe quel paramètre de la forme physique (force, volume musculaire, endurance, etc.) est de faire travailler les muscles plus durs que d'habitude. Si l'on veut progresser, il convient de surcharger les muscles par paliers. Pour gagner de la force, il faut essayer constamment de soulever des charges plus importantes. Si l'on veut faire grossir les muscles, on doit non seulement prendre des poids de plus lourds, mais aussi augmenter le nombre de séries ou de séances. Pour améliorer l'endurance musculaire, diminuez les temps de repos entre les séries ou augmentez le nombre de répétitions ou de séries. Tout est progressif. Le concept de surcharge sous-tend tout entraînement physique. Priorité musculaire Travaillez votre groupe musculaire le plus faible en début de séance, quand votre énergie est au top. On construit du muscle par un entraînement intense et l'intensité ne sera forte que si l'on a beaucoup d'énergie. Ainsi, si vos épaules sont faibles par rapport à vos pectoraux, faites du développé pour les épaules, du tirage au menton et des élévations latérales avant de passer au développé couché. En donnant la "priorité" à vos deltoïdes, vous pourrez mettre le maximum d'intensité dans votre travail des épaules. Congestion Pour qu'il y ait développement, il faut envoyer du sang dans le muscle et l'y maintenir. En réalité, la congestion correspond à l'entraînement d'un groupe musculaire. Par exemple, si l'on ne travaille que les pectoraux en faisant 3-4 exercices à la suite uniquement pour ces muscles sans travailler d'autre groupe musculaire tant qu'on n'a pas terminé tous les exercices pour des pectoraux, on met en œuvre le principe de congestion. On se concentre sur une seule partie du corps et l'on provoque donc un engorgement sanguin ciblé. Entraînement de musculation éclectique Il consiste à conjuguer en un système d'entraînement spécifique des exercices pour la prise de masse et des exercices d'isolation pour la définition musculaire. Cela veut dire que le pratiquant choisit divers exercices et principes généraux qui marchent le mieux pour lui dans le cadre du système d'entraînement qu'il a adopté. Mouvements trichés de musculation "Tricher" doit être considéré comme un moyen d'amplifier la tension dans le muscle et non pas de la supprimer. L'objectif de la musculation est d'augmenter et non pas de réduire le travail musculaire. N'ayez donc recours aux mouvements trichés que pour faire une ou deux reps de plus ou peut-être pour aider les muscles en activité, en sollicitant un autre groupe musculaire. Disons que vous faites une série de curls debout avec haltères et que vous ne parvenez pas à effectuer les quelques dernières reps. Si vous donnez une petite impulsion pour surmonter la phase critique du mouvement de manière à "arracher" deux reps supplémentaires, ce sera là une application judicieuse des mouvements trichés; par contre, il n'en sera pas de même si vous décollez les fessiers du banc pour faire deux reps de plus au développé couché. Dans le premier cas, vous augmenterez la tension dans le muscle; dans le deuxième cas, vous vous exposerez à une blessure. Préfatigue Cette technique consiste à travailler un muscle à l'aide d'un exercice d'isolation jusqu'à ce qu'il soit fatigué et d'enchaîner immédiatement avec un exercice de base (polyarticulaire). Disons que vos quadriceps sont particulièrement forts et que vous constatez habituellement que vos fessiers et vos ischios ne peuvent plus continuer au squat alors que vos quadriceps ne sont pas encore congestionnés. Avec la préfatigue, vous feriez d'abord des leg extensions, puis vous passeriez au squat, car les quadriceps seraient déjà un peu fatigués. La force des quadriceps sera alors au même niveau que celle des fessiers et des ischios; ils seront presque sollicités à leur potentiel maximal avant que la fatigue des autres muscles (fessiers, ischios) ne vous oblige à mettre fin à votre série. Autres exemples de préfatigue: les élévations latérales avant le développé militaire, et les écartés avant le développé couché. Tension continue L'élan peut-être le pire ennemi des muscles. Si on exécute les reps tellement vite que l'on balance les charges sur la plus grande partie de l'amplitude du mouvement, on réduit le travail musculaire. Il vaut mieux procéder lentement et posément en maintenant constamment les muscles sous tension. Contraction maximale Elle permet de maintenir une tension extrême dans un muscle que l'on travaille quand il est dans la position de contraction complète. Par exemple, quand on fait un curl avec haltère, la résistance s'amenuise normalement en haut du mouvement. Pour imposer une résistance lors de la contraction complète du muscle, évitez d'amener la charge jusqu'à l'épaule; arrêtez-vous à peu près 30 cm avant et contractez le muscle avant de le relâcher. Cette tension continue dans le muscle contribue à optimiser son potentiel de développement. Répétitions forcées Encore un principe généralement mal compris! Il s'agit d'une technique d'entraînement de musculation très intense et beaucoup de bodybuilders peuvent se surentraîner s'ils l'utilisent trop souvent. Comme exemple, disons que vous pouvez faire huit reps au développé couché avec 102 kg. Quand vous arrivez à la huitième rep, demandez à un partenaire d'entrainement de tirer sur le milieu de la barre pour soulager la charge et vous permettre de réaliser 2 à 3 reps à partir du moment où vous ne parvenez plus à faire une rep complète sans aide. Les reps forcées poussent les fibres musculaires au-delà de la fatigue normale: elles visent à stimuler davantage l'hypertrophie et la densité musculaire. Double split Aujourd'hui, certains pratiquants de la musculation exercent 1 à 2 groupes musculaires le matin, puis retournent à la salle en fin d'après-midi ou le soir pour exercer un autre groupe musculaire (ou deux). L'avantage est évident: en ne travaillant qu'un ou deux groupes musculaires par séance, ou peut leur consacrer toute son énergie, faire plus de séries, prendre plus lourd et, de ce fait, décupler leur développement. Triple split Quelques bodybuilders récupèrent tellement bien qu'ils peuvent tirer profit du même schéma de travail que le précédent et s'entraîner trois fois par jour, en exerçant un groupe musculaire différent à chaque séance. Burns Faire 2 à 3 reps partielles à la fin d'une série force le muscle à dépasser le seuil de fatigue normal. Cela produit davantage de métabolites dans le muscle (comme l'acide lactique) et se traduit par une gêne connue sous le nom de brûlure. Comme la fatigue contribue à des gains de force et de masse, faire des burns intensifiera non seulement la brûlure, mais augmentera aussi le potentiel de force et d'hypertrophie. Séries alternées "Intercaler" des séries pour de petits groupes musculaires qui se développent lentement entre les séries qui visent de gros groupes musculaires fait gagner du temps tout en continuant à mettre l'accent sur les zones faibles. Les groupes musculaires qui se prêtent bien à cette technique sont les avant-bras, le cou, les mollets et les trapèzes. Voici comment procéder: si vous travaillez les cuisses, mais que vous voulez aussi développer les avant-bras, faites une série de squats suivie d'une série de flexions des poignets. Vous pourriez ainsi effectuer quatre séries enchaînées de squats et de flexions des poignets. Comme les avant-bras sont très éloignés des cuisses, cette alternance des séries ne nuira aucunement aux muscles des jambes. Quand vous passez à l'exercice suivant pour les cuisses, faites suivre chaque série pour les quadriceps d'une série d'un autre exercice pour les avant-bras. Au terme de la séance, vous aurez matraqué non seulement vos cuisses, mais aussi vos avant-bras et vous n'aurez pas besoin de travailler ces derniers séparément un autre jour. Cette façon économique d'activer un groupe musculaire récalcitrant peut tout aussi bien être mise en pratique avec les trapèzes/cuisses, abdos/épaules et cou/bras. Utilisez ce principe uniquement quand vous voulez vraiment développer un groupe musculaire petit et faible. Principe d'accélération Dans un entraînement traditionnel de musculation, les reps sont réalisées de façon stricte afin de se concentrer, de sentir et d'isoler les muscles autant qu'on le peut. Néanmoins, si l'on cherche principalement à prendre du volume, il faut utiliser des charges lourdes: en appliquant le principe d'accélération compensatrice, on peut manier des charges plus lourdes que celles auxquelles on est accoutumé. Prenez une charge telle que vous ne pouvez faire que 6-7 reps exécutées correctement, en effectuant un mouvement explosif pour monter la charge rapidement. N'utilisez pas cette technique pour vos séries d'échauffement avec petites charges, et pas avant d'avoir au moins six mois d'entraînement régulier à votre actif. Si vous voulez développer vos muscles jusqu'au maximum de leur potentiel, faites des mouvements lents et concentrés, mais aussi des mouvements explosifs avec charges lourdes. Une exécution très rapide convient mieux au début d'une période hors compétition quand on cherche à prendre de la force et de la masse musculaire. Entraînement de qualité Réduisez progressivement vos temps de repos entre les séries tout en essayant de réaliser autant de reps (voir davantage) qu'auparavant. L'entraînement de qualité ou de précompétition est excellent pour accentuer le relief musculaire, la vascularité et la définition musculaire. Entraînement instinctif La règle la plus capitale en musculation est que seul le pratiquant sait ce qui est le plus efficace pour son corps. Tous les pratiquants de la musculation devront finir par être capables d'élaborer les programmes d'entraînement, les regroupements d'exercices, les schémas de séries et de reps qui marchent le mieux pour eux. Sinon, ils ne réaliseront jamais tout leur potentiel. Chaque individu réagit de façon unique à différents régimes et plans d'entraînement. Avec de l'expérience, vous saurez instinctivement comment vous entraîner pour obtenir les meilleurs résultats... Vous êtes unique et vous devez vous entraîner en fonction de cela! Drop Sets ou dégréssif Cette technique vous demandera de porter un set au point de rupture et de faire un autre set avec un poids plus léger. C’est aussi appelé ‘double-drop’ (quand le poids est réduit une fois) ou triple-drop (en réduisant le poids deux fois) ou ‘down-the-rack’ (en descendant progressivement le rack jusqu’aux derniers haltères) La règle veut que vous réduisiez le poids de 10% à chaque fin partielle du set. Un autre moyen de faire des drop sets est de retirer progressivement les plaques de la machine ou de la barre quand plusieurs d’entre elles sont mises (squats). Vous pouvez aussi charger la barre avec des petits disques et réduire le poids progressivement. C’est, à mon sens, le moyen le plus efficace pour s’entrainer, particulièrement après une période d’entretient musculaire. Cela augmente l'intensité à chaque série, mais c'est une technique très éprouvante et on ne devra pas y recourir pour plus de 1 à 2 exercices par séance. Down-The-Rack Drop Set Si vous faites des élévations latérales pour vos épaules, commencez avec un poids vous permettant de faire six reps et prenez le poids le plus léger suivant et continuez de cette manière.Répétez cette méthode jusqu’à ce que vous arriviez au poids le plus léger que vous vouliez utiliser. * Ce genre de technique fonctionne bien avec certaines machines. Prévoyez de réaliser votre set suivant les poids et la taille des plaques posées sur la machine. Vous pourriez ainsi retirer deux plaques pour compenser le poids d’un haltère déterminé par exemple. Cela dépend de l’exercice. Vous pourriez finir un set avec un poids très lourd et ne plus savoir finir votre set avec un poids très léger car vous le ressentiriez alors comme un poids trop important. * Il est aussi recommandé d’en rester à un certain nombre de reps. durant les ‘drops’ (par ex. 6 reps par drop). Vous pouvez essayer de ne faire qu’une répétition par drop ou autant que possible afin d’arriver au point de rupture. Evidemment, au plus le poids est léger, au plus vous pourrez faire un grand nombre de reps. Triple Drop Sets en variation Faites votre premier set avec la plus grande variation d’un exercice (par ex. Le développé couché décliné) et préparez-vous pour plus de puissance. Faites le second set avec un grande variation comme le développé couché et passez directement à votre troisième set de moindre variation (par ex. Le développé incliné avec l’exécution la plus stricte possible. Vous pouvez aussi pratiquer le drop set en inversant l’ordre de variation. Les Triple Drop Sets aux ‘fibres brûlées’ Ce type de triple drop fonctionne de trois manières différentes: 1. Pour le premier set,utilisez un poids très lourds (85-90% 1RM) sur 2 à 3 reps. Cela vous permet de travailler votre force. 2. Pour le second, utilisez un poids pour faire 8 à 10 reps. (pour la masse et la circulation) 3. Pour le troisième, prenez un poids très léger pour faire 6 à 8 reps explosives (une seconde en haut, une seconde en bas). Ca vous permettra de travailler les fibres explosives et le système nerveux. Vous pouvez aussi pour le dernier set faire des reps très longues (30 et plus). Note: Les machines à chargement de plaques vous seront très utiles pour les drop sets car les poids peuvent se changer n’importe où dans la continuité du mouvement sans perdre la tension et sans perturber la bonne marche de l’exercice. Un partenaire vous sera nécessaire dans ces conditions. Jump Sets C’est un bon moyen de faire un grand nombre de sets lourds pour entrainer plusieurs groupes musculaires sans perdre trop de force d’un set à l’autre. Par exemple, si vous faites 5 sets de chin-ups et 5 sets de développé, commencez par 3 sets de chin-ups, puis 3 sets de développé, revenez en arrière et refaites 2 sets de chin-ups et 2 sets de développé. Le temps de repos supplémentaire vous permettra de rester plus forts pour vos 2 derniers sets. Utiliser cette technique avec les muscles antagonistes sera aussi bénéfique pour votre force. Mais ce n’est plus alors un superset. Cela vous permettra par contre de récupérer plus vite en laissant plus de temps de repos entre les parties du corps sur le même entrainement. Vous pourrez ainsi prendre plus de poids sur le même exercice. Les Jump sets seront utiles pour le dos et les pecs, les biceps et triceps ou les arrières cuisses et les quadriceps. Strip Sets Faites-les avec la barre. Faites un set et sans quitter votre position, demandez à deux personnes de retirer un peu de la charge. Vous devriez ressentir la brûlure musculaire très facilement. Les négatives Il s’agit de se focaliser sur la partie négative du muscle en contraction (phase excentrique) * Prenez 10% plus lourds que pour 1 RM. * Aidez-vous de quelqu’un dans la phase positive pour que vous puissiez redescendre le poids très lentement de vous même. * Chaque rep. prendra six à dix secondes. * Pour vraiment ressentir la négative, vous devez absolument retenir la charge activement sur toute la course de l’exercice. * Vous pouvez aussi inverser les choses en demandant à votre assistant de mettre une résistance sur l’appareil en mouvement quand vous redescendez la charge. * Focalisez-vous sur les négatives au début de votre entrainement quand vous êtes le plus fort. 2 Up - 1 Down Negatives Cette variation fonctionne mieux avec les machines. * Utilisez les deux mains dans la phase positive et redescendez avec une seule main ou une seule jambe. * Utilisez votre partenaire d’entrainement. * En utilisant cette technique, vous pouvez alterner les bras et les jambes et faire un set complet avec l’autre main/jambe. * Pour pousser au maximum, faites suivre les sets négatifs d’une retenue statique des muscles. Jettison C’est une technique similaire au drop set et au strip set mais cela ne demande pas de changer les poids ou d’utiliser votre partenaire. L’exemple est celui des curls à la barre: 1. Chargez une barre et placez un collier dessus. 2. Ajouter quelques disques après le collier. 3. Prenez la barre et placez-y quelques câbles élastiques en addition de la barre. 4. Allez jusqu’à la rupture et laissez tomber les câbles. 5. Allez jusqu’à la rupture et laissez tomber les disques. 6. Allez jusqu’à la rupture avec le reste. Reps ciblées Ciblez un certain nombre de reps. et réalisez votre objectif quel que soit le nombre de sets à accomplir. Je prendrai l’exemple chin-ups: 1. Visez 50 reps de chin-ups et admettons que vous puissiez en faire 30 sur un premier set. 2. Prenez 10 à 30 secondes de repos 3. Faites un autre set de 10 reps. 4. Repos. 5. Encore 5 reps. 6. Repos. 7. Encore 3 reps. 8. Repos. 9. Encore 2 reps. 10. Fini. Vous pouvez aussi procéder par substraction de temps. Le temps de repos entre les sets équivaudra en secondes au nombre de reps que vous aurez à faire. Charges Lourdes Il s’agit de retenir le poids en position aussi longtemps que possible. Essayez de tenir debout avec une charge importante sur le dos. Cela vous fera un support à squat. Vous pouvez utiliser ceci avec les développés couchés, les squats, le soulevé de terre, les dips ou la presse à épaules. Ce dernier vous permettra de construire des ligaments plus forts et d’augmenter votre densité musculaire et votre confiance. GIANT 6 rep à 80% , 6 rep (on décharge 20%) ,6 rep ( on re-décharge de 20%) le tout et d'enchainé les 3 série de 6 répétition sans temps de repos. ( cette technique peu être utilisé en pdm ou en sèche) HD enchainement sans temps de repos , 6 rep à 80% ,2 rep aidé (légèrement), 2 rep partiel ,5 seconde en statique . rep partiel : moitié du mouvement par exemple si vous faites un curl au biceps vous partez de la position contracté et vous dépliez jusqu'à 90 dégrée 5 seconde de statique : toujours dans le même exercice ci dessus , vous garder cette fois ci les bras à 90 degré . 6s/6s vous mettez 6 seconde pour chaque phase du mouvement , personnellement je fais des série de 6 exemple : élévation latérale à la poulie basse (1bras) ,votre main par de votre fesse(phase initiale) et met 6 seconde pour atteindre la contraction de l'épaule (phase finale du mouvement) et ensuite vous retenez la descente en 6 seconde) 3s/3s même principe que le 6s/6s mais avec 3 seconde exemple :en finition pour le dos je me fini avec le pull-over POST-FATIGUE : associant un exercice de base, suivit d’un exercice analytique pour le même groupe musculaire, ceci exécuté sans temps de récupération entre les deux exercices. Ensuite on associera un temps de repos complet (3 minutes).(ex : squat+leg extension) DESCENDING SET qui fonctionne sur le même principe que le Drop Set, mais sur un exercice secondaire (de localisation). Il s'agira d'effectuer 4 à 6 séries dont l'intensité sera pour chacune d'elle décroissante (exemple aux écartés inclinés-25-22,5-20-15 kg).DEAD SET enchaînant sans temps de repos 8 Répétitions à = 80 % et 20 Répétitions à = 60 % et ce sur 4 à 6 séries. HALF WAY PAUSE qui consiste à marquer une pause à mi-course d'un mouvement, en phase concentrique et/ou excentrique.EXCENTRIQUE Méthode consistant à faire l'ensemble du boulot lors de la phase descendante. Un ou deux pareurs ( pas en carton) sont nécessaire. En général on peut monter jusqu'à son 1RM+ 40% selon les personnes. Super pour la force. BULGARE Le lourd/léger, un double drop set en quelque sorte. La phase légére peut être faite de façon trés rapide. (bon pour la force), en générale le léger est à 40% du 1RM, certaine fois 60% voir 70%. EXPLOSIF Le max de reps en un temps voulus (endurance et un peu la force également) SLOW On prend son temps pour descendre et remonter la barre. A la sensation. (Trés bonne sensation) Nécessite un pareur selon la charge.CONCENTRIQUE On démarre de la position basse, barre sur les pectoraux et on remonte le plus vite possible (force). Nécessite un ou deux pareurs pour en pas se fatiguer lors de la phase excentrique). EXCENTRIQUE NON CONVENTIONNEL Vu uniquement pratiqué par les footbaleurs US, (pratiquer uniquement au guidé) la barre est lourde, proche du 1RM voir plus et surelevé. La barre est lachée, le pratiquant résiste au maximum durant la phase excentrique jusqu'à la contrôler. Nécessite deux pareurs de façon obligatoire. TWENTY ONE 7 répétitions en bas à mi-course, 7 répétitions en haut à mi-course et 7 répétitions complètes. Toutes les reps sont enchaînées sans récup. HEAVY DUTY, par Mike Mentzer et Arthur Jones Effectuer pour chaque exercice une série jusqu’à l’échec musculaire. On réalise en général 5 voir 6 exercices pour une partie du corps. De préférence avoir un partenaire sur les exos type DC ou encore le développé militaire assis. ps : je compte supprimé les 2 autre post celui de bilou et mister forum( d'ailleur il me manque que la reponse de mister-forum) . je me suis servi de certaines de leurs techniques que je trouvais pas sur le net . donc n'oubliez pas de les remercier .
  15. 5 points
    falkenbach

    TESTOSTERONE UNDECANOATE

    Bonjour à tous, Je voudrais vous parler aujourd'hui d'une variété de Testostérone, celle qui est sous forme undecanoate. Cette préparation est commercialisée sous différentes appellations : En France : PANTESTONE commercialisée par le labo ORGANON Dans d'autres pays on le trouve sous différents noms : ANDRIOL , UNDESTOR ect.. L'appellation TESTOCAPS viens du fait que cette préparation est conditionnée dans capsule a base d'huile. (On n’arrête pas le progrès en galénique !) J’y reviendrais par la suite Tout d'abord, d'un point de vue strictement pharmaceutique et médical: Pour le PANTESTONE : boite de 60 capsules à 40mg, Capsules Brunes / Rougeâtres (Sur internet, on en trouve des jaunes, je ne saurais vous affirmer leur authenticité) En pharmacie, ces boites sont conservées au réfrigérateur entre +2 et +8°C (supporte très mal la chaleur et les UV) Composition de la gélule: Principe actif: testostérone undecanoate 40mg Excipients: acide oléique, parahydroxybenzoate d'éthyle et propyle sodés, gélatine, glycérol, karion 83, dioxyde de titane, oxyde de fer rouge Indications: Thérapeutique du déficit en testostérone (Androgenotherapie à visée substitutive) dans de nombreux cas d'hypogonadisme masculin démontré biologiquement. Médicalement, l'obtention d'un taux de testostérone plasmatique compris entre 2.8 et 8microgrammes / litres permettrait une virilisation optimale et une fonction sexuelle normale (bon à savoir pour les relances) Posologie / Mode d'administration : En règle générale: 120 à 160 mg / jour en deux prises par jour pendant 2 a 3 semaines puis 40 a 120 mg/ jour La posologie est adaptée par le toubib suivant la sévérité des symptômes et la réponse de chaque individu. A prendre après les repas, repartir deux fois par jour, la prise la plus forte est le matin Contres indications: Cancer du sein masculin, adénome et cancer prostatique, insuffisance cardiaque, rénales ou hépatique sévères, sujets prépubaire, états d'agressivité Mise en garde et précaution: Théoriquement, a utilisé uniquement par les hommes, Peut rendre positif un contrôle anti dopage (non, sans dec'!) Etat prostatique et mammaire à contrôler régulièrement, tout les 6 a 12 mois pour la prostate - dosage PSA ET touché rectal - (mon petit doigt peut vous aider ) bilan lipidique et NFS (numération de la formule sanguine) Interactions médicamenteuses: Anticoagulant: modification de leurs effets, contrôle de la prothrombine a faire plus fréquemment. Effets indésirables (tout dépend de la dose comme d'hab.) Acné Diminution de la spermatogenèse (forte doses) Gynécomastie Œdème Hypercalcémie (surtout chez les sujets alités) Pharmacodynamie Si hypogonadisme : normalisation de la réponse de l'hypophyse à la stimulation LH-RH Activité proteo anabolisante (hypertrophie musculaire et croissance de la matrice osseuse) Activité androgénique Pharmacocinétique Les gélules administrées par voie orale sont rapidement absorbés avec les lipides au niveau de l'intestin par voie lymphatique avant de passer dans la circulation périphérique. Cette méthode permet d'éviter le premier passage hépatique (donc pas besoin d'alkyl C17) Partiellement métabolisé dans l'intestin et hydrolysé en testostérone dans la circulation périphérique Le retour à des taux de testo initial se fait complètement en 9 semaines Pic plasmatique environ 4 a 5 heures après l'ingestion Excrétion via les urines et/ou fèces Prix (légal): 17.71€, mis sur le marché en 1988 Bon, tout ça c'est bien beau, c'est dans les livres. Maintenant, en termes d'utilisation détournée, Avantages: Plutôt nombreux en théorie, produit non alkylé en C17 donc pas nocif pour le foie, se transforme principalement de DHT mais (contrairement a ce que disent beaucoup de sites) il y a bien aromatisation, plus faible certes que d'autres produit mais elle existe, effet moins important sur l’hypothalamus. Inconvénients: Comme je l'ai dit dans la rubrique "posologie" pour obtenir des taux "normaux" au sens médical du terme, il faut 4 gélules minimum par jour, le prix de la boite en pharmacie n'est par cher mais vous comprendrez, il n'en est pas de même lorsque la boite est obtenue autrement. De plus, à ce dosage là (4 gélules) vous aurez les mêmes taux plasmatiques qu'une personne lambda, pour vraiment en ressentir les effets, il faut augmenter la dose, donc qui dit plus de gélules dit plus de boites donc plus cher et surtout plus de risques, à savoir, au delà de 4 capsules tout les effets classiques de la teso :aromatisation, acné, gynécomastie, tout dépend de l'affinité de chacun au produit et de l’état de vos récepteurs à la testo. Autre inconvénient: tout dépend de vos sources d'approvisionnement, mais comme beaucoup d'autres produit, celui-ci est contrefait, notamment les formes andriol testocaps venant de Grèce (par expérience, un gars que je connais qui en a pris ). Conseils: (qui n'engagent que moi) Bien que le liv52 ou legalon n'est pas nécessaire, je conseillerais quand même une relance (au clomid par exemple) a la fin du traitement surtout pour les hauts dosages, 6 semaines (8 au grand max) de traitement. Protection anti oestro pdt le traitement au dessus de 200mg/jours Les différentes personnes que j'ai pu voir qui en ont pris l'on fait de manière thérapeutique (prescription par médecin tout le tralala) , soit en traitement unique ou en complément d'Androtardyl (testo injectable) et qui souffrait donc d'hypogonadisme, ils ne ressentaient aucune gène digestive, une personne m'a rapportée des bouffée de chaleurs mais nous ne pouvions pas mettre en cause uniquement ce produit vu la pathologie et le traitement qu'il avait. Un autre se plaignait de maux de tête se rapprochant de la migraine 1 a 2 heures après la prise de comprimes (il faut savoir que la testo peut générer ce genre de symptômes) mais la aussi beaucoup de facteurs étaient a prendre en compte. Bon ba voila, j'espère ne pas avoir été trop académique ni trop long, n'hésitez pas a partager vos expériences sur ce produit ou a me faire des remarques (positives ou négatives) tant qu'elles restes constructives afin de m'améliorer pour mes prochains posts. Merci de m'avoir lu jusqu'au bout! (Sources, VIDAL, DOROSZ, expérience perso et pro)
  16. 5 points
    BadrHari

    Iherb

    Je vous fais découvrir un très bon site pour acheter vos supplément à très bon prix. Comme par exemple : Vitamine D3 : http://www.iherb.com...-Softgels/18335 à 9.60€/360softgel Vitamine C : http://www.iherb.com...250-Tablets/468 à 12.20€/250tab Magnésium : http://www.iherb.com...80-Capsules/662 à 6€/180caps Mélatonine : http://www.iherb.com...80-Lozenges/710 4.50€/180tab Créatine en caps creapure : http://www.iherb.com...00-Capsules/215 12€/300 caps de 800mg Multivitamine : http://www.iherb.com...180-Tablets/829 à 23€/180caps Tribulus : http://www.iherb.com...lets/15273?at=0 à 16€/180 caps Oméga 3 : http://www.iherb.com...gels/18104?at=0 à 15€/500softgel Oméga 3 -500 EPA/250 DHA : http://www.iherb.com...�18€/180softgel Life Support : http://www.iherb.com...-Capsules/43786 à 26€/120 caps Vitamine B5 (pour l'acnée) : http://www.iherb.com...50-Capsules/326 9€/250 caps de 500mg Multivitamines UTILITÉ : L’intérêt du multivitaminé est d'avoir une base de vitamines autours duquel on peut articuler la prise d'autres compléments. Il est difficile à l'heure actuelle de respecter les AJR de vitamines et minéraux (Les AJR sont d'ailleurs largement sous estimés pour la plupart, et ces doses recommandées sont bien souvent insuffisantes pour profiter pleinement des bienfaits des micronutriments). C'est pourquoi, il peut être intéressant d'utiliser un complément multivitamines bien formulé (car on trouve tout et n'importe quoi, que ce soit en pharmacie ou même sur internet). PRODUITS CONSEILLES : Life Force Multiple, 120 Tablettes (sans Fer) iHerb Version 180 Tablettes iHerb Thorne Research, PAS de CUIVRE, PAS de FER, iHerb Life Extension Mix, PAS de CUIVRE, PAS de FER 490 tablettes iHerb Il faut faire très attention à éviter les molécules pro-oxydantes !! Notamment le Fer (combiné à la Vitamine C, c'est très mauvais!!), il y a également le Cuivre (qui est présent dans le LFM... mais il est difficile de trouver des produits aussi complet que celui-ci sans Cuivre, donc c'est à vous de voir) POSOLOGIE : LFM : 2 tablettes par jour à prendre lors des repas (matin+midi ou matin+soir) Thorne Research : 3 à 6 capsules par jour à répartir lors des repas. Life Extension Mix : 14 tablettes par jour. BUDGET : env. 20€ pour 2 mois pour le LFM env. 25€/mois pour le Thorne Research env. 60€/mois pour le Life Extension Mix NOTES : - Le Life Force Multiple reste le meilleur compromis (rapport qualité/prix). Le Life Extension Mix est apparemment le mieux formulé, mais également assez cher. - Pourquoi de telles doses de vitamines du groupe B dans le Life Force Multiple? - Selon l'alimentation, les doses prescrites peuvent varier, une diète riche permet d'avoir moins de besoins en vitamines alors qu'une sèche demandera d'être comblée avec plus de vitamines. ----------------------------------------------------- On peut aussi trouvé des petit truc simpa Bio comme des shampoing Bio, des dentifrice sans fluor ect... De la taurine en comprimé (pratique des caps de 1gr) ect... Dentifrice au xylitol : http://www.iherb.com...-4-oz-181-g/885 Shampoing bio : http://www.iherb.com...-oz-414-ml/3477 BSN amino X : http://www.iherb.com...-oz-435-g/39002 à 17€ Sauce Barbecue 0%: http://www.iherb.com...-oz-340-g/39990 à 2.79€ Il faut lire les avis en anglais mais avec google traduction on comprend =) - Les envoient se font uniquement par Airmail et sont limité à 1.800kg pour éviter les taxes douanière. (donc pour les prote laissez tombé) - Les temps de livraisons sont entre 2-4 semaines environ . - Frais de Port de 4 dollar (3€ kedal quoi) - Vous avez toujours un petit cadeau avec votre colis du genre une mini brosse a dent, un échantillon de whey (20gr), échantillon de café ect... En Option : Vous pouvez avoir -5% sur votre première commande + Frais de port gratuit avec mon code parrain si sa vous intéresse FUS897 Voila le site : http://www.iherb.com ​ Hésitez pas a partager vos meilleurs produits ...
  17. 5 points
    Nick1905

    nick tofs

    43 ans - 1,71m octobre 2012 - 73 kg comme vous pouvez le constater après quelques temps de laisser aller c'était pas joli joli ^^ .... il est temps de se reprendre en main ! donc début des hostilités et reprise de la diet de sèche très sérieusement ... février 2013 - 68 kg une bonne diet bien suivi ya pas à dire c'est efficace .. ça prend forme ! ^^ photos du dos à suivre ... le avant/après est impressionnant
  18. 5 points
    COMETE

    les perles de vos salle!

    moi y'a 3 wesh wesh qui ce sont inscrit y'a pas longtemps, y sont sympa dans le fond mais y comprennent rien quand je squat par ex, ils me demandent quel muscle du dos je travail....
  19. 5 points
    Guest

    Front Load

    C’est pas sorcier les gars… Un peu de maths.. L’idée de front load c’est de s’envoyer le DOUBLE du dosage normal pour la première fois, et ensuite le dosage SIMPLE à chaque fin de demi-vie de votre produit. Tout ça dans le but de garder le taux du produit actif dans le sang constant. Exemple 1 En s'injectant 500mg chaque semaine on aura: A la fin de 1ère semaine ~250 mg effectifs (car demi-vie est d'une semaine, pour simplifier) + nouvelle injection de 500mg encore estérifiés A la fin de 2ème semaine~ 125 effectifs restant de la première injec + moitié des 500mg estérifiés de la seconde=375mg + on injecte 500mg nouveaux, encore estérifiés A la fin de 3ème semaine~ (375+500)/2=437.5mg etc........... Je tiens à ajouter, que le taux du produit sans front load n'atteindra jamais le taux que vous vous envoyez... ici, dans cet exemple, il n'atteindra jamais 500mg. Pour ceux qui comprennet pas pourquoi => en rattrapage de maths en urgence Alors que en faisant un froant load de 1000mg la 1ère semaine, on aura: A la fin de la 1ère semaine~ 500mg effectifs + 500 nouveaux estérifiés A la fin de la 2ème semaine~ 250 des restant effectis de la première + la moitié des estérifiés qui se sont décomposés 250mg=500mg + 500nouveaux etc.... Exemple 2 Soit la demie vie de boldenone 12 jours, on veut un taux de 600mg dans le sang Front load sera donc le suivant : 1ère injection 1200mg 2ème dans 12jours 600 (le taux effectif dans le sang au bout de 12 jours est bien de 600mg; +600mg encore estérifiés que l'on vient de s'injecter) 3ème dans encore 12 jours 600 etc….(le taux effectif dans le sang au bout de 12 jours: 600mg) Exemple 3 Demi vie de propionate est de 1 jour ; on veut un taux de 100mg permanent Le premier jour on injecte 200 le premier jour, puis 100 le 3ème jour, puis encore 100 le 5ème etc… Il serait logique de dire la meme chose pour oraux… Il faudrai donc prendre par exemple 20mg de diana le matin, puis 10 dans 4heures, puis encore 10 dans 4 heures, tout ça pour garder 30mg permanent dans le sang. Dans ce cas, on aura donc un front load tous les jours, en fonction des demis de vos oraux Cas spécial de sustanon et d'autres mélanges des esters différents d'un seul et même produit (tri-tren, tri-boldo etc...) IMPOSSIBLE de faire un front load avec!! Impossible, car la composition des mélanges n'est pas toujours connue, et surtout il difficile de connaitre la courbe exacte de décomposition des produits. voici la courbe de la quantité approximative de testo suite à une seule injection de susta ayant comme composés suivant: - 30 mg de testostérone propionate (1j) - 60 mg de testostérone phénylpropionate (3j) - 60 mg de testostérone isocaproate (6j) - 100 mg de testostérone décanoate (12j) Je l'ai fait moi même, vous pouvez faire pareil; elle va changer avec chaque marque de susta (ou autre melange). Ce susta là, a une demi vie pondérée de 7 jours a peu près. Donc si on voulais faire un front load avec ce susta-ci, on s'injecterai par exemple 2ml le 1er jours, puis 1ml le 7ème. Attention!! Cela dépend des composant de votre susta!! Les modos, épinglez le topic svp, pour éviter de se répeter et de re-expliquer à chaque fois... si'il faut modifier quelques choses, dites-moi
  20. 5 points
    jonas

    Lololesko et son Cycle de DNP / T3

    JE DIRAI MÊME. arrêtez vos conneries , attendais que un y passe se sont des produit coup de pouce en fin de sèche !!! TANT que vous serez INCAPABLE de faire bouger votre poids de 1 kilo par mois avec la diète arrété de prendre ses produits!!! ( et me dite pas " j'y suis arrivé le mois dernier" je parle sur un période entière genre 5-6 mois de prise de masse sans produit et une sèche convenable) en plus vous allez prendre des produits vous allez perdre au début WOAWW magic , pfff tout le monde perd au début c'est le plus facil personne n'est à pars la nature est strict même si vous avez un métabolisme de merde pour la sèche on baisse les calorie journalière par rapport a se que le corps consomme et on maigri et si les calcul marche c'est pas sur vous c'est qu'il y a une raison les calculs de calorie sont la pour donner une idée , chaque corps est différent!!! on fait on forum pour en parler personne écoute et des que quelqu'un prend un truc tout les noob se jette dessus. BRAVO à tous vous montrer que vous êtes autant intelligent qu'une clef à molette qui nage , j’espère que truc c'est que vous n'avez pas de famille trop proche , si vous avez des gamins sa surement au top pour lui de pas voir son père ou de le connaitre dans un état détruit . en prendre c'est déja pas top sinon ils seraient pas illégal , mais alors en prendre et faire n'importe quoi il y 'en a de plus en plus sur le forum . donc déja arréter de croire se que dises les membres et chercher des études vous croyez vraiment que je choppe sur le forum-musculation du dimanche ? NON pourquoi car tout le monde et différents et certain ne savent pas de quoi ils parlent . voila faut mieux que je m’arrête et il faut mieux la ,car je ne comprend pas comment on peu être égoiste pour un muscle à mettre sa vie en danger surtout que personne ici n'en vie et rivalise avec Ronnie ou autre , pensez a votre VIE et à vos PROCHE , ça évitera aussi de venir pleurer sur le forum car on en a fait cas ça tête . ma dernière partie de la phrase et peu etre conne a vos yeux mais vous pouvez vous en prendre cas vous et a votre FLEMME par la recherche et à vos envie d'aller plus vite les cures ne font pas tout la musculation a toujours été un sport LENT on se BASE sur le TEMPS ,LA BOUFFE ET LE REPOS. lololesko tu n'es pas le SEUL visé , pense que je suis un gros Co**ard et la suite si tu veux mais les résultats sont la !! je te souhaite juste et je le pence que se n'est rien de grave car personne aura gagné quelque chose .
  21. 5 points
    FLEX

    Vos motivations

    Ectomorphe pur et dur de bientot 44 ans, je pesais à mes début 56kg pour 1.70m avec 26cm de tour de bras, il y a déja bientôt 26 ans... Au top de ma forme, il y a 2 ou 3ans je pesais 97kg avec 45 cm de bras à froid avec un BF de 8... Actuellement, cela va faire 17 mois que je m'entraine sans roros et suis à 90kg avec un BF de 10... Mes motivations : j'exècre la maigreur (chez moi du moins, sinon chacun est comme il est pas de soucis) et voir mes petits bras se déplier dans l'espace, non merci! j'ai besoin de me sentir plein. Réservé et manquant dramatiquement de confiance en moi, le fait de me sentir gros modifie profondément mes relations avec les autres. Non pas que je me la joue condescendant, mais je suis au contraire plus avenant avec les gens et ai tendance à sortir davantage. Quand je me sens maigre je reste terré chez moi et suis plutot susceptible! Donc plus je suis gros plus je suis sympa , haha (C'est pas le cas de tous dans les salles, y'a des gars ils sont énormes ils te connaissent pas et quand ils sont maigres suite à une relance à l'arrache ou inexistante, ils viennent te serrer la main!!) Ca fait 10 ans que je m'entraine dans mon garage Le fait de vouloir modifier son corps par l'entrainement ne relèverait il pas d'un problème psychologique ? Vaste débat ... Je suis tellement motivé que j'en suis extrémiste : jamais d'écart alimentaire ou tres peu (et encore quand je suis invité je m'arrange pour me servir de l'écart comme d'un mini rebond), pas d'alcool, pas de clope... L'entrainement c'est pareil : jusqu'au bout , quand je peux plus bouger, j'ai rempli le contrat, une bonne congestion c'est une drogue pour moi Pas facile de conjuguer cette passion extremiste avec la vie de famille... Mon entourage en a toujours rien eu a foutre de mon sport, je n'ai aucun soutien et suis toujours allé seul participer à mes competitions. Qu'importe. par contre pas question de s'enfermer dans le monde du body, j'ai plein d'autres centre d'intérets : dessin (BD), lecture, jeux video, histoire, home cinema, musées, etc... En avril je devrais attaquer une cure de remise à niveau, motivation : d'ici un an faire 30 kg de plus que ma taille avec un BF de 8 ou 10 pas plus , c'est à dire 1.70m pour 100kg la niaque bordel ! Tout ça pour dire que mon évolution m'a apporté beaucoup d'un point de vue personnel et a pallié à pas mal de petites lacunes ou handicaps, mais ceci présente tout meme un revers inquiétant : qu'adviendra t il si un jour, je dois cesser l'entrainement ?? A moi d'y travailler psychologiquement dés maintenant Bon j'arrete de vous enmerder avec mes états d'âme dont la moitié est HS, veuillez m'en excuser
  22. 5 points
    FLEX

    Coup de... coeur !!!

    salut la communauté ! Juste un petit mot pour exprimer ma grande satisfaction de faire partie d'un forum sympa, à l'ambiance conviviale (oui ça existe !!!), ça peut paraître con, mais on est toujours enclin à dire quand ça ne va pas et jamais quand c'est bien... Alors ce fofo c'est SUPER, voila Membres respectueux, échanges constructifs, modos qui gèrent tout ça d'une main de fer dans un gant de velours (efficaces donc !), tout roule quoi (non c'est pas du faillotage, je dis toujours ce que je pense ! ) Bon ça fait un peu Bisounours, mais tant pis, c'est dit et... c'est sincère Au plaisir !
  23. 5 points
    Robocop

    SARMs en PCT

    L'une des utilisations les plus populaires de ces dernières SARM a été durant la période critique du PCT après un cycle de stéroïdes anabolisants ou d'hormones pro. Pour comprendre pourquoi, permet de regarder ce qui se passe après un cylcle et Suring la période du PCT: Shutdown Lorsque vous prenez une compund anabolisant androgène, que ce soit des stéroïdes ou prohormones, les organismes possédez produciton naturelle d'hormones sont affectés. Les corps détecte une abondance d'androgènes, signale donc l'hypothalamus pour réduire l'excrétion GnRH. Cela entraîne à son tour la glande pituatary pour abaisser la LH et de la production de FSH qui à son tour signale les cellules de Leydig dans les testicules d'arrêter de produire la testostérone. LAPHT boucle de rétroaction Cette boucle de rétroaction négative est la raison pour laquelle l'atrophie testiculaire ou le rétrécissement des testicules se produit sur le cycle. Le role de la PCT L'objectif d'un PCT (thérapie post-cycle) est d'obtenir rapidement l'organisme à normaliser sa prodcution des hormones ci-dessus, et par conséquent le signal de votre corps de reprendre la production de testostérone. Les composés les plus courants et efficaces utilisés pour y arriver sont les SERM (modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes) Nolva (citrate de tamoxifène) et Clomid (citrate de clomifène). Nolva et Clomid sont utilisés immédiatement après un cycle pour obtenir le corps à l'homéostasie (niveau hormonal normal) à un rythme plus rapide. Cependant, même avec Nolva / Clomid utilisation, il ya toujours un temps de retard pour les niveaux d'hormones de rach leurs niveaux normaux. C'est dans cette période d'attente où la perte de muscle et la perte des gains de force se produit dans le PCT. L'ostarine en PCT C'est là un SARM comme anabolisant Ostarine lui offre des avantages. Comme Ostarine selectivley se lie au récepteur des androgènes dans le muscle et l'os, il continue d'activation du récepteur des androgènes en Nolva et Clomid apportent la production naturelle de testostérone à la normale. À la suite de cette activation continue dans le muscle, la perte de masse musculaire et la force du PCT est minimisée et la plupart des utilisateurs font même état d'une augmentation de la force dans les nombres qu'ils poussaient sur le cycle! La nourriture Un autre facteur très important dans le PCT est CALORIES. Comme mentionné précédemment, le système endocrinien n'est pas un fonctionnement optimal suivant un cycle. Le corps s'efforce de l'homéostasie et après un cycle est dans un état assez souvent où il a acquis une quantité de masse qui n'est pas habitué. Afin de garder la main sur ce (particulraly lorsque dans une moins enviroment hormonal optimal), la consommation de calories doit être égal ou supérieur à tout était présente sur le cycle. Même en sachant cela, les utilisateurs peuvent être réticents à consommer des calories autant de raison de ne plus être sur le cycle et le gain qui en résulte graisse qui peut venir avec les calories élevé. Les effets anabolisants et des éléments nutritifs partitionnement de Ostarine permet à l'utilisateur de garder leurs calories pendant PCT sans le gain résultant de graisse. Confirmation anecdotique de ce qui peut être constaté dans les comptes d'utilisateurs suivants: "Je suis actuellement en 25mg de Ostarine PCT et consommant 500 cals plus que moi sur le cycle, mais je suis toujours mal à garder le poids sur. La force est la même que sur le cycle et même dans certains ascenseurs!" "A la fin de ma troisième semaine de ostarine maintenant au cours du PCT (avec clomid et Nolva). Commencée à 12,5 puis augmenté à 25 mg début de la semaine 3. Les 2 premières semaines, j'ai constaté que je maintenue poids, mais tout de même perdu un peu de la taille du cycle, la force 3ème semaine a augmenté, passant de cycle et la majorité de la masse musculaire semble se maintenir. Vais essayer 37.5mg dans la semaine 4 et voir si je peux effectivement mis sur un peu de la taille maigre." "Je suis capable de manger beaucoup plus que sur le cycle et ne pas gagner la graisse, et j'ai vu la progression de la résistance à toutes les séances, même sur les remontées mécaniques faibles - kick ass pas comme le cycle, mais en ajoutant 2 kg sur un établi et en remplissant tous les jeux avec la sensation d'immaculée forme et typething satisfaction." Plusieurs points peuvent être déterminés à partir de ces comptes: -Bien que le poids était difficile de garder le (car il y aura toujours une perte d'eau et de glycogène après un cycle), le fait que les calories sont élevées donne au corps plus de temps pour s'habituer à son nouveau muscle. -Force a été soit maintenue ou augmentée indiquant qu'il n'y a pas de perte à la fois de muscle et même un léger gain en PCT! Mais l'ostarine est elle suppressive? Ostarine a été conçu pour la suppression minimale illicite à des niveaux de testostérone du corps propre. Cependant analyses sanguines à partir de quelques utilisateurs a montré qu'à des doses plus élevées de 25mg + Ostarine peut causer une certaine diminution légère. Par conséquent, il ne serait pas sage d'utiliser Ostarine à ces doses que votre seule forme d'exécution du PCT. Cependant lors de l'utilisation Ostarine en conjonction avec un SERM comme Nolva (tamoxifène) ou Clomid (clomifène), la théorie est que l'agonisme de l'hypophyse et l'hypothalamus de Nolva / Clomid compenserait toute suppression éventuelle de la Ostarine. Ainsi Nolva et Clomid aideront à obtenir vos taux de testostérone endogène revenir à mornal, tandis que le Ostarine sera toujours offrir les avantages de l'activité des récepteurs aux androgènes. Protocole en PCT Le protocole de dosage le plus courant semble être à chargement avant suivie d'une dose plus faible pendant le reste de la période du PCT. Un protocole de dosage typique est la suivante: 25mg pour les 1-2 premières semaines de suivi du PCT de 12,5 à 15 mg pour le rappel de votre PCT (4-5 semaines). Comme la demi-vie est Ostarine vers 24 heures, la dose ne doit être pris une fois par jour. Le début de période à une dose plus élevée pour les 1-2 premières semaines est recommandé que les niveaux sanguins de Nolva / Clomid et leurs actions qui en résultent ne sont pas immédiats. Alors que les niveaux d'hormones naturelles sont encore faibles au début de la période du PCT, la plus forte dose de Ostarine offrira une plus grande tissu musculaire récepteur des androgènes en l'absence d'activation des hormones endogènes. Bien sûr, si vous êtes toujours préoccupé par la suppression possible, même en tenant un SERM, un 10-12.5mg tout au long de votre période d'exécution du PCT offrira les avantages de l'agonisme récepteur des androgènes, tout en ayant presque aucun effet suppressif. Certains utilisateurs préconisent d'étendre cette whist encore plus effilée de la dose, de sorte rétrécissant vers le bas pour le fait de 5mg semaines 5-8. Par conséquent, en conclusion, bien que SARMs à des doses plus élevées peuvent provoquer la suppression légère, l'utilisation concomitante de modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes tels que Nolva / Clomid compense cela. Ainsi SARM utilisation, en particulier en ce qui Ostarine son absence d'effets androgéniques est une excellente option pour l'entretien et même d'augmenter les gains de performance suivants et un cycle de stéroïdes anabolisants / hormones pro.
  24. 5 points
    Tortillos

    Le plaisir des yeux ...

    Celle-là si je la trouve à la plage... Les tattoo girls c'est mon kiff :
  25. 5 points
    Big™

    INFOS : Cycles et exemples de cure

    LES BASES La relance : 2 semaines de Clomid puis 3 semaines de Nolvadex ou prendre uniquement du Torémiphène pendant 3 semaines à 60mg/jour. HCG : 250ui deux fois par semaine à partir de la semaine 3 de la cure et ce jusqu'à la fin. Anti-oestrogènes : Garder le nolvadex pour la relance et les urgences et plutôt prendre arimidex (anastrozole) pour contrôler les oestrogènes en cours de cure. Préférer également le Letrozole pour des cures aux dosages très élevés genre 1.5grs testo et autres. Protections foie : 3 liv.52 DS par jour + Milk Thistle 1000mg par jour commencé 2 semaines avant à 2000mg/jour + N-acetyl-cystéine (600mg 3x/jour) Cholesterol : Red Yeast Rice 1200mg par jour EXEMPLES DE CURES NEWBIE 1 : S1 à S10 : 500mg testostérone Enanthate PCT à partir de S13 NEWBIE 2 : S1 à S10 : 250mg testostérone + 200mg décadurabolin S11 : 250mg testostérone PTC à partir de S14 BULK 1 : S1 à S10 : 750mg testostérone + 600mg Décadurabolin S1 à S4 : 40mg Dianabol / jour PTC à partir de S13 BULK MASS : S1 à S10 : 750mg testostérone + 600mg Equipoise S1 à S6 : Anapolon (S1 50mg/jour, S2 100mg/jour, S3 150mg/jour, S4 150mg/jour, S5 100mg/jour, S6 50mg/jour) PTC à partir de S13 CUTTING CYCLE : S1 à S8 : 100mg testostérone propionate + 75mg trenbolone acétate + 50mg winstrol + 50mg proviron chaque jour S9 à S10 : 50mg proviron chaque jour ADVANCED CYLE : S1 à S12 : 1000mg sustanon + 1000mg équipoise S1 à S6 : 60mg dianabol/jour S1 à S19 : 2ui GH au levé + 3ui GH en PWO PTC à partir S15 Liste d'exemples non exhaustive bien sûr Source : MuscleenMetal

Announcements



×