• Announcements

    • jeanp

      Avatar

      Bonjour , Veuillez mettre votre photo'avatar' . Merci

sprewel

Membre officiel
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited

About sprewel

  • Rank
    Newbie
  • Birthday 03/12/1988

Profile Information

  • Gender

Recent Profile Visitors

300 profile views

Single Status Update

See all updates by sprewel

  1. Est-ce qu'une cure de steroide peu etre compatible avec l'envie d'etre en bonne santé ... ?

    1. Sectore

      Sectore

      De mon point de vue tu as plusieurs optique dans ce sport :

      -Résultats : Focus la dessus, la diète n'est forcément ce qu'il y a de top pour la santé, les entraînements surement un peu traumatisant pour le corps, stéroïdes agencés en terme de résultat la aussi. 

      -Santé/bien être : Focus sur le bien être, diète moins "acharnée", nous mangeons moins pour le gains mais dans une autre optique,  entrainement la aussi dans cette direction, le but n'étant pas de charger, de chercher forcément la performance, l'hypertrophie etc..

      -L'entre deux : Je pense qu'il est possible de faire les choses proprement et pas comme un acharné qui voit juste le résultat, je pense aussi que ça demande énormément de connaissances, d'être réfléchis et non précipité, avec une vision sur du plus long terme. Une chimie aussi très bien préparé avec des dosages intelligent.

      Ça reste utopique de dire qu'il y à un juste milieu mais tu peux sauver les meubles et limiter les dégâts santé, après ça reste un choix, tout le monde devraient savoir à quoi cela expose réellement , il y a le monde ou tu pousse prend du muscles avec des cures et tout se passe bien, et le monde ou tu as un problème de santé qui survient et il faut l'assumer et y faire face. Parfois un petit soucis érectile suffit pour certains et ils cessent toutes activités , pour d'autre c'est des soucis plus compliqué.

      Aujourd'hui nous sommes dans une société de concurrence et de performance, tout le monde est poussés à faire mieux que ce soit au niveau du boulot, de la productivité ou du sport, sport la ou justement avant il y avait une notion de plaisir, "un esprit sain dans un corps sain" était la devise de l'époque.

      Aujourd'hui nous avons la devise des J.O "Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort", la différence de mentalité est évidente à travers ces phrases. Il suffit de voir comment les enfants d'aujourd'hui réagissent la défaite sportive de simples jeux.

       

      La question reste de savoir si cette course à la performance et au corps parfait, n'est pas une course après une chimère.

      Voila voila.

    2. sprewel

      sprewel

      Merci Sector pour ton point de vue intéressant. 

      En effet je pense que tout est une question de dosage et une grande part de chance génétique. Personne ne va réagir de la même manière face a ces apports synthétique. A Chacun d'assumer les conséquences et d'en prendre conscience avant d’expérimenter. Surtout comme tu dis de se renseigner un maximum avant. 

      C'est vrai aussi nous vivons dans une société du paraître du "beau" ou l'individus deviens un objet de consommation. 

      La course après un corps parfait, évidemment, il y a quelques année je me serais entièrement contenté des résultats que j'ai aujourd'hui. Mais c'est plus fort que nous on désire toujours plus. A chacun de définir un objectif a atteindre. 

      Sector, quel sont les raisons qui t'ont amené a faire ta première cure ? 

      Qu'est ce que tu as le plus apprécié dans ce cycle ? 

      Qu'est ce que tu as le moins apprécié ?

      Merci d'avance 

    3. Sectore

      Sectore

      Ce qui ma amené à faire ma première cure c'est le manque de patience, le fait de vouloir des muscles vite, erreurs de jeunesse, mais j'avais seulement 250mg de susta / semaine.

      J'ai apprécié le pump, le fait d'avoir l'impression que le corps évolue chaque semaines, la confiance en moi.

      A l'époque j'ai rien détesté de particulier.

      Aujourd'hui par contre j'ai une autre vision, la pilosité c'est pénible je dois me raser le dos et le torse chaque semaine car ça c'est bien accéléré , la gynéco qui survient dés que je dépasse un certain pallier, la galère pour savoir si c'est les oestro ou la prolactine qui en est coupable, faire une prise de sang qui coûte a chaque fois de l'argent pour être certain.

      Le risque de chaque commande, déjà deux commandes saisie pour moi , le prix, plusieurs millier d'euro la dedans, la qualité des produits parfois foireuse , on est jamais certains de rien la dedans.

      L'impression d'être piégé dans une dépendance ou : pas de produit = pas de gains - Arrêt total = Perte de muscles.

      Ça plus les petit trucs comme le fait de plus avoir de désire et donc d’érection pendant plusieurs semaines, d'avoir une hypertrophie de la ventricule gauche au cœur due ou au moins aggravée via l'utilisation de produits. 

       

      Comme tu vois c'est pas au début que tu remarque le moindre soucis, c'est après.

       

      Aujourd'hui je suis suivi par Maxime, je profite de son expérience, ses conseils, ses instructions, et surtout j'ai l’esprit tranquille sur les choix a prendre concernant a diète / training etc .

      J'ai 6 ans de training, 4 de chimie et avoir un œil extérieur qui te guide et qui en plus te protège d'erreur éventuelle, c'est ce qui m'aide le plus aujourd'hui, bien plus que tout supplément, produits dopant ou tout autres choses.

    4. Show next comments  3 more