Jump to content
Forum All Steroids
Lepe

Musculation pour la boxe: comment travailler le punch ?

Recommended Posts

Comment se muscler pour améliorer le punch d'un boxeur ?

Musculation en Puissance-Vitesse

boxe-musculation-punch.jpg

Le punch se travaille en développant la qualité musculaire de puissance-vitesse. Il faut donc faire travailler les muscles concernés par l'action du punch à vitesse maximale et à 35% de sa charge maximale. Par exemple lors d'une séance de musculation en préparation physique générale il faut faire des développés couché, pour les pectoraux et les triceps, en série de 10 répétitions à 35kg (si la charge maximale faisable une fois est 100kg) et ceci le plus rapidement possible. La récupération est de 2mn entre les séries.

Musculation en contraste de charge

Pour la force explosive on peut aussi travailler en contraste de charge. Le principe de cette méthode de musculation est de mobiliser successivement et surtout sans temps de récupération une charge lourde puis une charge légère avec la plus grande vitesse possible.

boxe-pied-poing.jpg

Davantage de détails sont consultables à la page Musculation par contraste de charge

developpe-debout-lancer.gif

Musculation au poids de corps

Sans charge on peut suivre le programme de musculation au poids de corps de 8 semaines téléchargeable gratuitement sur le site en insistant tout particulièrement sur le burpee avec pompe et les pompes sautées alternées sur ballon pour travailler en pliométrie

burpee-pompe.gif

pompe-sautee.gif

Musculation avec élastique

La résistance qui augmente avec l'étirement de la bande élastique permet de maximiser le travail en puissance et en explosivité. Associée à des haltères cet exercice offre la posibilité de doser la progressivité de la difficulté dans l'extension du bras mais aussi dans la participation des muscles du tronc (abdominaux obliques) et des jambes (cuisses et fessiers). Il faudra veiller à choisir une bande élastique avec une tension assez élevée. le point de fixation devra être soigneusement étudié au niveau fiabilité mais aussi au niveau hauteur pour retrouver un angle de frappe semblable à une frappe de combat.

musculation-boxe.gif

Musculation avec medecine-ball

La puissance et surtout l'explosivité peuvent aussi être améliorées avec des exercices de lancer de medecine ball en rotation face à un obstacle vertical ou face à un partenaire.

musculation-boxeur-punch.jpg

Musculation avec ballon et haltères

Si l'extension bras est essentielle pour la finition du punch en boxe et dans tous les sports de combat de frappe, ce sont les abdominaux obliques qui assurent l'amorce du geste et toute son efficacité. Il faut donc insister sur le renforcement musculaire des muscles du tronc par exemple avec un ballon de gym en appui dorsal et des haltères comme ci-dessous.

musculation-boxe-abdos.gif

source: http://entrainement-sportif.fr/musculation-boxe-punch.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant.. Même si le punch est quelque chose qui se peaufine mais qui reste une force innée.. Certains l'ont plus que d'autres. Certains vont au ko d'autres n'auront que des touches et des points.

Travail musculaire dynamique mais aussi travail d'agressivité important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant.. Même si le punch est quelque chose qui se peaufine mais qui reste une force innée.. Certains l'ont plus que d'autres. Certains vont au ko d'autres n'auront que des touches et des points.

Travail musculaire dynamique mais aussi travail d'agressivité important.

Avoir un menton, avec des bons traps ça aide ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Livre : Musculation pour le Fight et les sports de combat de Frédéric Delavier et Michael Gundill

Tu verras pourquoi les haltères sans ou avec élastiques c'est pas bon.

Je l'ai je vais regarder ça. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avoir un menton, avec des bons traps ça aide ^^

Beaucoup de boxeurs sont allés rarement au ko.. et quand ils touchent un gars au menton avec punch c'est souvent quand ils ont un branque en face. Et si tu as un menton t'as pas besoin d'un punch de malade pour envoyer au tapis.

Les mecs rêvent tous d'un punch de malade.. alors que pour moi la priorité est de travailler son jab. C'est plus fin. Mais si ton jab au ralenti surprend.. tu toucheras plus, tu entreras.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pieds poings j'avoue que je suis peu.. L'anglaise me plait..

Là c'est le Krav qui m'intéresse mais c'est une toute autre approche.

Et c'est vrai qu'un bon boulot sur l'agressivité.. Locker la cible et pas la lâcher.. Ta frappe devient plus sèche.

Y a le côté force pure. En même temps bosser le mouvement. Je parle pour l'anglaise mais un uppercut par exemple où le poing n'est que la finalité du travail depuis les orteils en passant par les fesses c'est impeccable. Et c'est aussi un boulot de visualisation

Share this post


Link to post
Share on other sites

je confirme que bosser le jab ( ce qui peut paraitre con) est indispensable et ceux pendant de nombreuses années non pour le choque surtout pour garder une bonne distance pour porter des coup bien plus fort.

les hanches jouent enormement ainsi que la puissance des dorsaux. la frappe dans le menton (surtout en crochet) donne une approche bien plus realiste sur un ko sachant que c'est un centre nerveux les pieds peuvent etre meme paralyser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahhhh je suis un grand fan d'un bon jab.. Bam bam bam.. Puis ouverture. Et là le gars en face peut se retrouver sur les fesses.. Travail d'usure.

C'est un boulot, épaules, avant bras et intelligence..

Le crochet est aussi un art milimetré car il expose.

En gros avec youri je pense qu'on sera d'accord le punch est une belle arme mais elle fait partie d'un tout. Toutes les notions sont importantes et il y a une part d'inné.. Avant tout bosser sur ce qui est notre poing fort, allonge, jeu de jambes, vision etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

×