• Announcements

    • jeanp

      Avatar

      Bonjour , Veuillez mettre votre photo'avatar' . Merci

Percy

Membre officiel
  • Content count

    21
  • Joined

  • Last visited

  1. Juste tu as effectivement un peu d'oestradiol, tu te sens comment ? Bonne pêche ?
  2. Ca semble ok, tu as même une LH haute
  3. Je connais, je ne peux plus à cause de l'indispo de l'HCG. J'hésite à la faire avec une FSH recombinante, mais ça a l'air de moins bien marcher ce qui est logique. Je vois un andro à la rentrée, je tiens au jus
  4. 1) début 2015 : Ca merdé dès la cure d'enanthate (j'ai bricolé avant mais je ne pense pas que ça vaille la peine d'être mentionné), j'ai relancé sans HCG : Clomid 50mg pendant 2s, Nolva 20mg 4 semaines. j'ai senti les prods mais à l'arrêt c'est retombé. Insuffisant : les couilles ne sont pas revenues, j'ai donc reessayé 1 an après avec Hcg avant : -2) début 2016 : 3X1500ui + même Pct. HCG a bien marché mais encore une fois pas sur la durée. J'ai continué avec Tribulus avec succès pendant 3 mois... 3) 2017 mai : à distance de toute molécule, je vois que le problème n'est toujours pas réglé, 3ème relance plus light: 3X1500ui HCG, mais Clomid 25mg/2s, Nolva 10mg/4s Voilà, c'est anarchique et j'en suis au même point qu'après ma 1ère relance ratée (grosso modo mêmes sensations aux testicules et libido). Je ne sais pas si j'arriverai à relancer un jour. Je pense me tourner vers les prods Fsh car les stimulants LH ne semblent pas marcher. Je précise que je parle des sensations et non de la biologie, car ma testo augmente pendant les relances, je vérifie.
  5. j'ai été les prendre en pharmacie^^ Je sais que mon cas est complexe, j'avais lu des témoignagnes de gens chez qui les relances, ils les sentaient plus.
  6. Merci, pds normale hormis -baisse de testo T par rapport à quand j'étais naturel (7ng à 4 ou 5), -spermogrammes avec plus d'atypies que la moyenne bien que je n'ai pas le comparatif avant/après. Alimentation saine, Fatigue nerveuse en effet car je dors mal mais c'est depuis mon crash. Le volume testiculaire me gêne et je me questionne sur la raison de cette absence d'efficacité de relance ! Faut-il faire de tests dynamiques, l'endo ne veut pas.
  7. Vois un doc et demande pds complète
  8. Salut je me permets de remonter une dernière fois le sujet.
  9. Effectivement baisse d'entraînement à cause de la fatigue et inversement. Diete sérieuse mais perfectible, repos suffisant mais pas récupérateur ! J'essaie de remettre du cardio. J'ai d'autres exams à venir, j'en saurai plus.
  10. Nope, je ne pense pas qu'à la testo:) j'imagine une cause organique, hormonale au sens général ou métabolique (ou uniquement psychique mais j'y crois pas trop) liée aux produits mais qu'on arrive pas à objectiver : le témoignage de quelqu'un qui se retrouverait vraiment claqué sur la durée (des annees) sans qu'on trouve la cause. je sais qu'on ne se vante pas de ce genre de choses et qu'après être passé entre les mains des docs on se sent bête, mais sait t'on jamais !
  11. D'autres avis ?
  12. Oui je précise que j'ai vu pas mal de spécialistes^^ Endo, interniste pour la fatigue. On trouve rien de spécial donc ma question s'adresse à des usagers des prods, savoir si on peut avoir ce problème sans que la médecine sache l'expliquer. Il m'a dit que c'était ok niveau hormones, même si c'est plus bas qu'avant (ça remonte doucement à l'arrêt d'un prod). J'ai aussi une légère hypotrophie aux couilles mais rien qui explique la grosse fatigue à mon avis. Shbg important ?
  13. Merci. Fait, tout dans les normes (cortisol dans fourchette basse mais ok). Shbg dans fourchette basse aussi, cà joue dans la fatigue ? Car les endos regardent pas trop ça.
  14. ? Désolé pour ces questions difficiles.
  15. Bonjour. Pardon de recréer un sujet sur ma personne, d'autant que je suis nouvel arrivant mais j'ai un problème que n'arrivent pas à régler les docs : après l'usage de testo (3 cures) et de relances (tous les produits connus ainsi que Tribulus) entre 2008 et 2011, j'ai développé une grande fatigue. A l'arrêt et après plusieurs années, la fatigue est toujours là : les résultats sont tous normaux, pds élaborées en médecine interne : une testo un peu plus basse qu'avant et un peu de cholestérol mais rien qui explique cela. Je me suis même tourné vers la pharmacovigilance. Il ya d'autres symptômes, un peu de constipation, quelques fourmillements. Quelqu'un a-t-il déjà connu ça ?